Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 20:37

Dans le cadre d'un cours sur les idéologies défendues par les régimes totalitaires, les élèves de Première S5 étaient invités à réfléchir sur les fondements du stalinisme et du nazisme en partant de 2 documents. 

 

Le premier document était la couverture d'une brochure de l'exposition Musique dégénérée, réalisée en 1938 par Hans Severus Ziegler, à Francfort sur le Main. Parmi les clés d'analyse de ce document, la cité de la musique de Paris précise que, dans ce document, "le musicien représenté sur la couverture de la brochure (signée Hans Severus Ziegler) est inspiré de l'opéra-jazz à  succès Jonny spielt auf (« Jonny mène la danse ») d'Ernst Krenek. Il illustre la « dégénérescence raciale » définie par les nazis et l'idée selon laquelle « le Juif a du sang de nègre ». Quant au saxophone, il symbolise le jazz, musique « dégénérée » par excellence."

Le deuxième document était la reproduction d'un tableau du peintre Gerhard Keil intitulé Les Gymnastes, réalisé en 1939. 

 

A partir de l'analyse des deux documents, les élèves devaient montrer en quoi ces documents reflétaient la conception raciale du régime nazi. 

L'analyse couplée de documents n'est pas chose aisée car elle requiert trois qualités essentielles : 

- il s'agit d'avoir une bonne connaissance de la période étudiée pour éviter les erreurs d'interprétation et bien remettre les sources dans leur contexte. 

- elle demande à réellement confronter les documents et de ne pas se limiter à en faire une analyse linéaire, document après document. 

- enfin, elle exige des élèves de s'adapter à une consigne donnée, le but n'étant pas d'étudier le document par lui-même mais de le faire à partir de consignes bien précises. 

 

Ainsi, pour progresser dans l'étude de documents, une pratique intéressante consiste à organiser le travail de la classe en plusieurs étapes : la première, indispensable, repose sur une réflexion personnelle de chaque élève qui essaye en une vingtaine de minutes de produire un premier texte, chacun avançant à son rythme et apportant sa propre lecture des documents. Ensuite, un temps d'échanges avec un ou plusieurs autres camarades sert à enrichir le travail, à le compléter, à le corriger éventuellement. Dans ce cas, la tâche était de surcroît compliquée par le fait que les élèves devaient enrichir non pas une étude de documents mais deux (une sur le nazisme et l'autre sur le stalinisme). 

Voici un exemple de productions d'élèves à "plusieurs mains". 

Le travail de Brice (en bleu) repris et amélioré en collaboration avec Nassera et Corentin (texte en noir) et annoté par le professeur (rouge).
Le travail de Brice (en bleu) repris et amélioré en collaboration avec Nassera et Corentin (texte en noir) et annoté par le professeur (rouge).

Le travail de Brice (en bleu) repris et amélioré en collaboration avec Nassera et Corentin (texte en noir) et annoté par le professeur (rouge).

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans PREMIERE S5 2013-2014
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales