Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 19:35

Après la sortie récente d'un nouvel opus de Rocky, la sortie de Rambo IV aux Etats-Unis et au Canada, puis dans le monde,  à la fin du mois de janvier 2008, a remis un héros de l'Amérique au goût du jour. 
Les historiens spécialistes de cinéma se sont déjà emparés de cette figure populaire qui, au delà des qualités artistiques immenses des films, a rencontré un public nombreux en Amérique du Nord mais pas seulement. A ce propos, le magazine

Lors de la sortie du film, L'Histoire avait sollicité Antoine de Baecque, pour dresser le portrait de ce super héros, à l'aune de l'histoire. Vous pouvez consulter un excellent article de la Revue Histoire (précieusement conservé au CDI), dont le titre est déjà tout un symbole : Rambo ou la fierté de l'Amérique.

Au cinéma, Rambo apparaît en 1982 et dresse un portrait sans concession d'un vétéran du Vietnâm, John Rambo, incarné par S. Stallone, plongé dans une société qu'il ne comprend pas et dont les règles du jeu lui échappent complètement. Derrière la narration coup de poing, se dégage une réflexion intéressante sur le choc moral subi par les Américains après leur défaite au Vietnam... Ce thème sera d'ailleurs prolongé pendant une partie des années 80 par d'autres cinéastes comme Oliver Stone (Platoon) mettant en scène des soldats envoyés dans un conflit dont les tenants et les aboutissants leur échappent. 
Le deuxième opus de Rambo, diffusé sur les écrans en 1985, aurait pu avoir pour sous-titre le mot d'ordre lancé par le président Reagan pour restaurer la présence des Etats-Unis sur la scène étrangère : "America is back !". Loin du vétéran névrosé, c'est le guerrier qui tient cette fois l'affiche, envoyé en mission pour libérer des soldats américains encore otages dans la jungle viet-namienne. On raconte qu'aux Etats-Unis, le film a suscité des scènes d'enthousiasme collectif dans les salles où les spectateurs se levaient et applaudissaient pour souligner les exploits de John. 
Quant au troisième épisode, réalisé en 1988, il évoque le conflit en Afghanistan, dernier avatar ou presque de la guerre froide, où mister Stallone décime les troupes soviétiques en s'appuyant sur la résistance afghane (à laquelle, rappelons-le à participer le grand ami de l'Oncle Sam, un certain Ben Laden...). 
20 ans plus tard, c'est donc le come back de John... dans quel contexte ? pour défendre qui ? au nom de quelles idées ? Tout cela n'appartient pas encore à l'histoire qui s'écrit continuellement.

john_rambo_3.jpgQuand Rambo fait la grimace, c'est l'Amérique qui retrouve le sourire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Franck Marre 01/02/2008 11:57

Bonjour, je me suis permis de citer cet article (avec le lien) sur mon blog, à l'intention de mes élèves de terminales. N'ayant pas demandé votre autorisation préalable, je retirerais l'article si vous en faites la demande. Merci pour votre travail.Franck MarreLycée du Castella à Pamiers (Ariège)

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales