Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 16:44

Libre comme l'air 

SEMAINE DU 2 AU 8 FEVRIER 2008 

papillon.jpg
  Un classique du cinéma d'action des années 70 sera diffusé cette semaine sur France 3 : Papillon de Franklin J. Schaffner, le réalisateur quelques années plus tôt de La Planète des singes. Un duo de comédiens permet au film de garder toute son intensité pendant près de 2 heures 30 : Dustin Hoffman et Stevec McQueen. 
  
Cette semaine télévisuelle s'annonce assez morne mais elle nous donnera mardi soir sur France 3, à partir de 20 heures 50, l'occasion de rappeler un des rôles importants qu'a tenu l'un des départements d'outre mer français : la Guyane et son célèbre bagne de l'Île du Diable au large de Cayenne. Adapté d'un roman de Henri Charrière, Papillon narre les aventures d'un "couple" de détenus envoyé au mitard équatorial : un faussaire Loi Delga (Dustin Hoffman) qui transporte un magot et un homme injustement accusé d'un crime qu'il n'a pas connu et qui va se muer en garde du corps du précédent, Papillon (Steve McQueen) . Sous la luxuriante fôret guyanaise et sous son soleil de plomb, les deux compères vont naturellement chercher à fausser compagnie à ce milieu hostile et à leurs geôliers. 
Ce film est donc d'abord une adaptation d'un roman en partie autobiographique. Henri Charrière, son auteur, a en effet été  condamné aux travaux forcés à perpétuité au bagne de Guyane après avoir été jugé pour le meurtre de son ami Roland Legrand le 28 octobre 1931, meurtre qu'il a d'ailleurs toujours nié. Originaire d'Ardèche, il disparut la même année que la projection du film, en 1973. Il portait  un tatouage de papillon sur sa poitrine, entre les deux pectoraux, d'où son surnom. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales