Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 16:37
 Restons classique

SEMAINE DU 1er AU 6 MARS 2008
  
 
   undefinedIl court, il court le Cary Grant... mais sera-t-il rattrapé ? Dans quelle direction :  Nord - Nord-Ouest, vers le Mont Rushmore ? Réponse ce lundi 3 mars sur Arte à partir de 21 heures avec la diffusion de La Mort aux Trousses d'Alfred Hitchcock. Un classique parmi les classiques du cinéma de (contre) espionnage et de (course) poursuite. 

Comment être celui qui n'est pas ? C'est à cette question très philosophique qu'Alfred Hitchcock tente de répondre en 1959 en réalisant un pseudo film d'espionnage mais surtout d'aventures, le très brillant La Mort aux Trousses, (North by Northwest). Roger Thornhill (Cary Grant) est, en effet, pris par erreur pour un mystérieux monsieur Kaplan, agent secret, activement recherché par d'autres espions. Mais en fait, de monsieur Kaplan, il n'y en a point et le pauvre Cary a bien du mal à échapper à ceux qui le recherchent avec tant d'énergie. 
Cette oeuvre cinématographique est passée depuis longtemps à la postérité. Le site du Ciné Club de Caen, toujours très informé, nous donne une multitude de renseignements sur ce film. On y discute de la force de deux magnifiques fondus enchaînés, de l'importance d'une boîte d'allumettes, des allusions au contexte de la guerre froide... et on y parle bien sûr de la mythique scène de l'avion. "
Hitchcock explique dans une interview qu’il tourne là le dos au cliché du genre : grands espaces par opposition aux rues étroites à pavés gras du film noir, avion venu de nulle part au lieu de la limousine pointant au bout de la rue. La Cadillac noire sur la route déserte est, en l’occurrence, un leurre commentant le cliché : Thornhill a un mouvement de frayeur et l’on s’attend à ce que les mitraillettes crachent la mort par les portières. Dans le même esprit, le face à face avec le péquenot chapeauté de part et d’autre de la route ressemble à un duel de Western". 
Il y a quelques années, le centre Georges Pompidou à Beaubourg avait consacré une exposition à Hitchcock et ses rapports avec l'art contemporain Hitchcock et l'art : coïncidences fatales (été 2001). L'exposition permettait de découvrir d'intenses rapprochements entre une oeuvre cinématographique et la peinture et l'architecture notamment. Ainsi le générique de La Mort aux trousses, signé Saul Bass, avec ses croisées vertigineuses de lignes se fondant progressivement sur les gratte ciels new-yorkais, est également un grand moment... comme tant d'autres dans ce film !
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales