Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 08:57

L'art du bavardage

SEMAINE DU 19 AU 25 AVRIL 2008

    Pam Grier, égérie des films blackexploitation des années 70, retrouve un rôle à sa mesure grâce à Quentin Tarantino en 1997 : celui de Jackie  Brown, hôtesse de l'air qui tente de sauver sa peau en menant en bateau, flic, voyoux et acheteur de dettes... Retombera-t-elle sur ses pieds ?        
 

En fin cinéphile qu'il est, Quentin Tarantino, pour son troisième film, après le succès triomphal et critique de Pulp Fiction, confia la tête d'affiche à Pam Grier. Cette dernière fut aussi à l'origine du titre du film. Adapté d'un roman de Rum Punch intitulé initialement Jackie Burk, Tarantino rebaptisa son film et le nom de son héroïne, Jackie Brown, en hommage au film Foxy Brown qu'avait interprété la même Pam Grier. Moins apprécié par le public que Pulp Fiction ou Kill Bill, Jackie Brown (1997) est pourtant un film maîtrisé et intéressant. Grand moment de bonheur, le générique se présente comme un long travelling latéral permettant de (re)découvrir une comédienne reléguée au second plan cinématographique sur un tapis roulant d'aéroport. Mais ce qu'il y a de plus délectable dans Jackie Brown, c'est le plaisir sadique que prend Tarantino à ralentir l'action en faisant dialoguer ses personnages sur des digressions aussi passionnantes que les avantages comparés des armes automatiques, la musique des Delfonics... On y admirera aussi, en clin d'oeil à L. Bunuel, la beauté du pied de Bridget Fonda, à laquelle Robert de Niro, en truand attardé, finit naturellement par succomber. Ajoutons à cela une bande musicale truffée de pépites, à commencer par le générique rythmé par le Across 110th Street de Bobby Womack (chanson reprise d'ailleurs dans le film de Ridley Scott, American Gangster) et vous trouverez bien des raisons à suivre les pérégrinations de Jackie Brown, dimanche 20 avril soir, sur France 2, à partir de 23 heures 05.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales