Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 19:33

SEMAINE DU 3 AU 9 JANVIER 2009

 

Parrainage dangereux
         Dernier épisode de la saga, tourné plus de 15 ans après les deux premiers, le Parrain III de Francis Ford Coppola nous promène entre les hommes et les lieux de pouvoirs financiers, politiques, religieux... et mafieux (New York, le Vatican, la Sicile) au milieu d'un monde en train de s'écrouler. La relève sera-t-elle assurée ? (dimanche 4 janvier sur Arte à partir de 20 heures 45).    
 
On pourra toujours regretter qu'Arte n'ait pas eu l'heureuse initiative de nous replonger entièrement dans l'une des séries les plus mythiques du cinéma français, celle des Parrain de Francis Ford Coppola, soutenu par l'inoubliable musique du fellinien Nino Rota et son scénariste Mario Puzo. Cela aurait constitué à coup sûr un merveilleux cadeau de début d'année. Nous devrons donc nous contenter du troisième épisode, réunissant à nouveau Al Pacino, Diane Keaton, Talia Shire mais sans, hélas, le grand Robert Duvall (Hagen, le bras droit des Corleone). Pour compléter la distribution, Coppola puisa dans sa propre famille avec sa jeune et charmante fille, une certaine Sofia, et dans le vivier des jeunes belles gueules hollywoodiennes, avec Andy Garcia. 
Dans cette saga familiale où les valeurs traditionnelles s'effondrent (le cousin et la cousine batifolent, le fils se voue à l'art plutôt qu'aux affaires...), c'est la recherche vaine de la respectabilité qui constitue le noeud de l'intrigue. Les règlements de compte et les fusillades n'ont pas disparu mais ils ont pris une autre échelle : celle du crime international, dont les ramifications touchent les sphères spirituelles les plus élevées, notamment celles du Vatican. Au passage, le film livrera d'ailleurs sa propre interprétation du décès de l'éphémère pape Jean-Paul Ier... 
Souvent considéré comme le moins bon des trois films, peut-être par nostalgie, Le Parrain III a toutefois ses admirateurs. Certes, il n'y a plus les vertus fondatrices du premier épisode et notamment son inoubliable séquence d'introduction dans le bureau du Parrain. Certes, il n'y a plus la solidité narrative du deuxième opus entremêlant avec brio les différents destins des personnages. Mais le film garde son intérêt, en introduisant une nouvelle dimension, celle des liens entre pouvoir et religion, et en bouclant de belle manière la boucle au moment de la chute finale du Parrain, renvoyant à celle de Don Corleone dans le premier épisode, mais avec la solitude en plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales