Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 11:40

LA GUERRE FROIDE ET LES SOVIETIQUES (1947-1991)

LA COLONISATION EUROPEENNE EN AFRIQUE (1880-1939)

 

Remarques préliminaires

La moitié des élèves de la classe a choisi l'épreuve de la composition lors du bac blanc du 2 février. Les sujets ne présentaient pas de difficultés particulières et le cadre chronologique était suffisamment vaste pour permettre l'édification d'un plan et la mise en valeur de connaissances.

On doit noter que les sujets présentaient des bornes chronologiques précises qu'il fallait expliciter dès l'introduction.

Plusieurs types de plans étaient possibles. Les périodes étant suffisamment larges, on pouvait naturellement organiser la réflexion avec un plan chronologique. Les plans thématiques étaient aussi envisageables, notamment pour le deuxième sujet.

Il est impératif de respecter les règles de l'introduction et de ne pas faire l'impasse sur l'explicitation des termes importants du sujet qui n'étaient pas difficiles :  guerre froide, Soviétiques, colonisation. Je vous renvoie à la méthode de l'introduction.

D'après les rares copies que j'ai pu corriger sur ces deux devoirs, on peut dire que le niveau de connaissances était très faible. Une copie réussit même le tour de force de ne pas donner une seule date sur la colonisation européenne en Afrique, si ce n'est en introduction. Je ne peux que rappeler que l'histoire ne peut pas se passer d'événements datés. De même, les hommes disparaissent. On parle d'"Européens" mais jamais des différentes puissances coloniales, des politiques qui ont encouragé l'aventure coloniale, ceux qui l'ont mise en oeuvre en Afrique... Une réflexion sur la mise en place du système colonial était indispensable pour voir comment les Européens administraient ces territoires... REGLE NUMERO 1 EN HISTOIRE : NE PAS OUBLIER LES FAITS ET LES ACTEURS !!!  REGLE NUMERO 2 : NE PAS ÊTRE JUGE (évitez les malheureusement, grâce à..., à cause de...).

 

Quelques suggestions de plans

LA GUERRE FROIDE ET LES SOVIETIQUES (1947-1991)

PLAN THEMATIQUE

I Un modèle communiste opposé au modèle libéral américain

1. Economie socialiste et planifiée

2. Dictature politique plus ou moins forte (allant jusqu'au totalitarisme sous Staline, contrôle sur la société, la vie intellectuelle sous Brejnev, relatif assouplissement avec Gorbatchev...)

3. Une vision du monde opposé à celle du bloc de l'Ouest : doctrine Jdanov

 

II Les ambitions soviétiques durant la Guerre froide : une politique aggressive

1. Un développement technologique et militaire pour contribuer à l'équilibre de la Terreur (course à l'armement  avec la crise de Cuba notamment, Spoutnik...)

2. Une volonté impéraliste dans la politique étrangère : blocus de Berlin en 48, mur de Berlin en 61, soutien lors de la guerre du Vietnam (1965-1973), invasion de l'Afghanistan en 79, création du Pacte de Varsovie en 55

3. Une volonté d'influence internationale (pro-décolonisation, ingérence dans les affaires du Tiers-Monde).

 

III L'URSS entre volonté et nécessité de promouvoir la détente : une politique plus conciliatrice

1. La déstalinisation et ses conséquences pour la guerre froide : coexistence pacifique puis détente

2. Après 1985, la nouvelle politique de Gorbatchev et ses conséquences dans l'assouplissement des relations E/O

3. L'échec des deux politiques : l'effondrement du bloc de l'Est (89) puis de l'URSS (91)

 

PLAN CHRONOLOGIQUE

I De 1947 au milieu des années 1950 : la mise en place de la guerre froide

1. Doctrine Jdanov contre Doctrine Truman

2. Stalinisme et fermeté dans les relations internationales (blocus de Berlin, guerre de Corée)

II L'URSS entre assouplissement et durcissement de la guerre froide

1. Conséquences de la déstalinisation : voyages de Khrouchtchev, téléphone rouge, accords Salt, accords d'Helsinki (1975)

2. Un durcissement épisodique : crise de Cuba et surtout après 1975 : Afghanistan, course à l'armement pour faire face aux Etats-Unis

III Vers une détente plus durable (milieu des années 80-1991)

1. Une politique nécessaire : retard économique, contestation sociale et intellectuelle

2. Glasnost, désarmement sous Gorbatchev (traîté de Washington en 1987) mais qui conduit à la perte de la guerre froide (89-91)

 

 

LA COLONISATION EUROPENNE EN AFRIQUE 1880-1939

PLAN CHRONOLOGIQUE

I 1880-1914 : L'Europe à la conquête de l'Afrique

1. Aux origines de la colonisation européenne en Afrique : les puissances coloniales, les relations internationales marquées par la compétition...

2. Motifs et justifications de la colonisation européenne : civiliser (logique inspirée des Lumières), débouchés économiques (parti colonial) ...

3. Des expéditions à des conquêtes parfois violentes : exploration du continent à partir des voies naturelles de communication, utilisation de la force armée (armement, puissance technologique héritée de la révolution industrielle).

II 1914-1939 : l'apogée de la colonisation européenne en Afrique

1. Tout le continent est partagé par les puissances coloniales ou presque (Libéria)

2. Un système d'exploitation colonial mis en place (analyse détaillée d'un exemple, comme le Congo belge)

3. Les débuts timides d'une contestation, interne et parfois issue des métropoles

 

PLAN THEMATIQUE (plus proche du cours)

I Les facteurs et les acteurs de la colonisation européenne

II Le partage de l'Afrique entre les puissances coloniales

III La domination européenne : mise en place du système colonial et début des contestations

Conclusion : en 1939, d'immenses empires coloniaux... métropoles de plus en plus attachées à leurs colonies, peu de volonté d'émanciper ces peuples, donc contradiction avec les idéaux qui avaient présidé à la conquête

 

Pour terminer, il serait bon qu'un débat s'engage entre les élèves de la classe et moi-même pour mieux cerner les attentes et les difficultés de chacun face à cet exercice pas si difficile qu'il y paraît !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

G. Sabatier 22/02/2007 22:36

Pour l'exercice de carto, c'est vrai que vous n'aviez pas le choix, contrairement à ce que peut se passer à l'examen si l'épreuve mineure est en géo. Plutôt que de prendre l'ordre du programme, je préfère une progression au niveau des notions et favorisant les passerelles entre l'histoire et la géographie. Autre souci, nous n'avions pas fait énormément de cartes sauf pour le chapitre sur la Méditerranée. Dès la rentrée, on mettra le paquet sur cet exercice méthodologique qui n'est pas excessivement difficile.
La conception des épreuves fait que l'on doit accorder environ 3 heures à l'épreuve majeure et 45 minutes à l'épreuve mineure. Je trouve souvent dommage que les candidats n'utilisent pas tout le temps imparti et partent en laissant des copies sans soin, bourrées de fautes et qui pouvaient être améliorées avec un brin de concentration et d'approfondissement supplémentaire. L'épreuve mineure a en fait un rôle capital dans la notation que sous-estiment la plupart des élèves. L'an dernier pour les correcteurs du bac S, il avait été clairement indiqué aux correcteurs d'éviter les notes moyennes (entre 8 et 12) et de sanctionner lourdement les copies médiocres et sans connaissance et de valoriser au contraire les bons travaux. C'est un moyen pour éviter que l'histoire-géo ne compte pour beurre pour les élèves et récompense ceux qui se sont investis et ont travaillé dans cette discipline, ce qui est d'ailleurs le cas de la presque totalité de la classe !

Simon 22/02/2007 22:05

 
Merci !
Personellement j'ai pris le sujet La Guerre froide et les Soviétiques, qui me semblait de loin le plus intéressant (et le plus négociable ?). Je n'ai pas choisi exactement le même plan (thématique) bien qu'il concorde en certains points, mais on verra bien... il me semble toutefois avoir écris pas mal d'erreurs ou de détails superflus dont les correcteurs raffolent généralement assez peu. Bref !
Pour ma part, un des problèmes était dû à la gestion du temps en ce qui concerne les deux épreuves - au passage, merci pour le choix concernant celle de Géo^^.  J'ai commencé par le Commentaire, et je ne savais pas exactement quand m'arrêter ; le problème est que l'on a assez peu l'habitude des devoirs en trois ou quatre heures. J'ai donc misé sur le 3 heures / 1 heure, qui au final s'est avéré suffisant... Je note pour la prochaine fois de bien prévoir le temps attribué à chaque partie de l'épreuve, et de profiter au maximum de ce laps de temps ; j'ai dû décider de la répartition au beau milieu du devoir, ce qui n'est pas forcément le mieux à faire.
Autre problème, concernant le plan thématique ; j'ai remarqué via la réalisation de ce Commentaire la difficulté de ne pas accumuler tous les évènements historiques selon ce qui nous intéresse en mélangeant et en amalgamant au passage des dates et des époques différentes (problème qui n'a pas de raison d'être, j'imagine, avec le plan chronologique). Qu'il y ait tout de même un semblant de continuité dans le raisonnement, je veux dire. J'espère que c'est compréhensible^^.
Un point positif, les effets de l'entraînement intensif que nous avons suivi concernant le Commentaire, tant en cours ('Comment gérer le nouvel ordre mondial ?') qu'en devoir en classe ('Mondialisation ; entre unicité et différences', ou quelque chose comme ça^^). Grâce à ça, j'ai pu - je l'espère - corriger quelques-uns de mes problèmes, en particulier concernant la présentation du devoir (ne pas sauter des lignes sans retenue et ne pas oublier les alinéas en début de paragraphe...). Donc très bonne chose !
Diantre, j'étais inspiré aujourd'hui !
Quoi qu'il en soit j'espère que les résultats du bac blanc en Histoire-Géo pourront compenser ceux obtenus dans d'autres matières... Qui a dit les Maths ?!
Bonne fin de vacances au reste de la classe (et à vous éventuellement !)
S. Thollotovski.

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales