Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 13:41
 
 
Sachons ne pas regarder que des chefs d'oeuvre !
 
SEMAINE DU 24 FEVRIER AU 2 MARS
 
Le Chat à neuf queues... Retour sur le genre particulier du giallo qui fit les beaux jours du cinéma italien au début des années 70.
 
Cette semaine à la télévision s'annonce particulièrement chargée en chefs d'oeuvre du 7ème art. Dès dimanche 25, vous aurez l'opportunité de découvrir Morocco de Josef von Sternberg (1930), qui avait, avant l'Ange bleu, commencé à faire de sa compagne, Marlène Dietrich, une star outre-atlantique (Arte, 20 heures 45, dimanche 25 février 2007). Un peu plus tard, beaucoup trop tard, un classique des classiques pour le western : la Charge fantastique de Raoul Walsh, avec Errol Flynn et Olivia de Havilland (France 3, dimanche 25 à 1 heure 10)... Cette évocation de la Guerre de Sécession américaine et des guerres contre les Indiens célèbre la grandeur des Etats-Unis et de ses héros (général Coster). On notera que le rôle du chef indien (Crazy Horse, qu'on pourrait traduire par, approximativement, "Cheval fou") est interprété par un acteur tout ce qu'il y a de plus blanc, Anthony Quinn. En 1941, le cinéma hollywoodien n'en était pas encore à la prise en compte des minorités pour le choix de ses interprètes.
Si vous voulez approfondir votre connaissance du modèle idéologique américain, redécouvrez Rocky de J.G Avildsen, d'après un scénario de S. Stallone, tourné en 1976... Cette rediffusion pourrait être une bonne manière de revisiter le thème du self made man et d'oublier les épisodes qui ont suivi jusqu'au nouvel opus sorti il y a quelques semaines ( France 2, mardi 27 février 22 heures 40).
Mais, je ne peux terminer cette petite chronique sans vous signaler la diffusion d'un film étonnant, jeudi 1er février à 0 heures 30 sur M6, de Dario Argento, Le chat à neuf queues (1971)... Etrange film répondant aux règles du giallo, enquête policière à l'italienne, dont le nom évoque la couleur de la couverture jaune des romans policiers italiens mais qui permet aussi à Dario Argento d'explorer ses thèmes de prédilection : goût pour l'enquête policière détournée,  atmosphère baroque et fantastique, proche du cinéma gore... Tout un programme fort réjouissant ! Avec Suspiria et Les Frissons de l'angoisse, Dario Argento creusera plus tard son sillon en signant d'authentiques chefs d'oeuvre. Si le chat à neuf queues n'en est pas un, il permet toutefois d'entrer dans son cinéma... dont certains auteurs plus contemporains ne renient pas l'héritage (Spielberg avec Minority Report et le personnage de la mère des Pré-Cogs interprété par Jessica Harper, l'héroïne de l'inoubliable et cauchemardesque Suspiria). Bonne nuit quand même !  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales