Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 08:15

ExplicationLa  

La Vénus de Milo, actuellement conservée au Musée du Louvre, est une célèbre sculpture antique, datant environ de 130 à 90 avant Jésus Christ, et symbolisant l'idéal de beauté, étant donné que la femme représentée est Aphrodite, dite "Venus" pour les Romains. On l'appelle Venus de Milo car celle-ci fut découverte à Milo, une île de la Mer Egée par un paysan nommé Yorgos Kentotras à l'intérieur d'une niche enfouie dans les ruines de l'antique cité de Milo. Lorsqu'elle fut découverte, cette statue était fragmentée au niveau du buste, des jambes et des bras. Même si aujourd'hui, la Venus de Milo n'est pas entièrement reconstruite, on peut supposer, d'après sa posture que c'était une représentation d'une Aphrodite victorieuse, admirant sa beauté sur un bouclier posé sur son genou et tenant une pomme de la main gauche, pouvant être la pomme à Pâris (prince troyen de la mythologie grecque). "Milo" ressemble à "Melos" qui signifie pomme en grec. Cette statue est semblable notamment à la Venus de Capoue, à la Venus d'Arles ou bien encore à la Venus de Genitrix.

J’ai choisi cette sculpture, tout d’abord car c’est la statue la plus regardée au musée du Louvre, mais aussi car elle cache derrière elle un certain mystère et tout un mythe. En effet, malgré les suppositions que les chercheurs ont pu faire, personne ne connaît ni n’a vu la statue en parfait état, avec tous ses membres etc., sauf bien sûr son créateur qui lui aussi est inconnu et peut-être certaines personnes de la population grecque de l’époque. Certains pensent même qu’elle était accoudée sur l'épaule d'Arès, le dieu de la guerre qui était son amant. Cette déesse cache moult secrets qui ne pourront jamais être connus. Au point de vue esthétique, le travail réalisé par le sculpteur est remarquable. En effet il a parfaitement dessiné les traits du visage révélant chez Aphrodite une certaine malice, presque poussée vers la méchanceté que ce soit au niveau de la bouche, du nez ou bien encore des yeux un peu obliques qui lui donne un regard fixe et un caractère étrange. C’est la représentation parfaite de l’allégorie de la beauté, montrant un peu d’ironie et de cruauté.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales