Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 11:51

Le sujet de la composition était le suivant  : "L'émancipation des colonies : indépendances et tentatives d'organisation (1945-1975)".

Quelques commentaires généraux concernant la méthode

1. Le sujet doit se transformer, après avoir été analysé (émancipation / colonies / 1945 et 1975) en problématique qui est le fil rouge de votre réflexion, problématique à laquelle vous apporterez une réponse en conclusion.

2. Les correcteurs apprécient, lorsqu'ils sont bien faits, évocateurs et exacts, les croquis et organigrammes. Mais, jamais un organigramme ou un croquis ne peut se substituer à une partie entière ! Il doit être analysé brièvement et complété par d'autres informations. Ne perdez pas du temps à faire un organigramme d'une grande complexité. Simplifiez les informations qu'il contient et réservez les pour les explications écrites. Rappelons que, comme la réponse organisée dans l'étude de l'ensemble documentaire, la composition est avant tout un exercice de rédaction.

3. Le plan de votre composition n'a pas à apparaître : pas de numéros ou de titres de parties, pas de mots ou expressions soulignées dans le texte.

4. La composition se divise en parties. Ces parties sont structurées par des paragraphes qui développent 2, 3, voire 4 idées majeures avec des exemples précis. A chaque fois que l'on change d'idée, on va à la ligne et on fait un alinéa. Dans certaines copies, les retours à la ligne sont systématiques à la fin de chaque phrase ! Dans d'autres, on fait des étoiles ou des tirets, sans rédiger... Cette façon de procéder montre au correcteur,  sans même qu'il lise la copie, que vous n'essayez pas de réfléchir mais de réciter un plan détaillé.

La Une du journal France Soir le mercredi 7 janvier 1957 annonçant le départ de la bataille d'Alger entre l'armée française et les indépendantistes algériens dans la Casbah. 

 

Pour le contenu

Je ne ferai pas de correction détaillée, tant le cours était amplement suffisant pour traîter ce sujet. Les informations supplémentaires apportées par certaines copies (rôle des "Indigènes" dans la libération du territoire français pendant la guerre, détails précis sur la guerre d'Algérie, évocation de héros indépendantistes et de mouvements de libération nationale et d'indépendance,...) ont été valorisées. Force est de constater que de nombreux élèves doivent davantage ouvrir leur manuel, pour chercher, utiliser les biographies,* et pour compléter leurs informations. Des copies par ailleurs plutôt bonnes et bien organisées sont pénalisées parce qu'elles ne citent pas un seul personnage sur un thème où les acteurs (Gandhi, Al Jinnah, Nehru, Nasser, N'Khrumah, Sedar-Senghor, Bourghiba, Hô Chi Minh, Boumediene et tant d'autres) sont légion. Attention, les correcteurs lors de l'examen reçoivent les consignes d'utiliser toute l'échelle des notes... C'est là que se joue, notamment, la différence entre les bonnes copies et les excellentes ! 

Dans un souci de préparation à l'examen, l'échange de copies entre les élèves de la classe permettrait à certains d'entre vous, encore perfectibles dans la méthode, notamment lors de l'introduction, de progresser davantage, à quelques semaines de l'échéance et peut-être de votre dernier peut-être rendez-vous avec l'histoire-géographie (dans le cadre scolaire bien sûr !).

* A ce sujet, vous pouvez évoquer le parcours original d'un grand joueur de football de l'ASSE de la fin des années 50, Rachid Mekhloufi, qui joua sous le maillot de l'équipe de France de football, puis sous celle du FLN avant la coupe du monde 1958 ! Lire l'article pour plus de détails...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales