Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 22:36
SEMAINE DU 23 AU 29 JANVIER

Ne pas oublier la réplique
blade-runner.jpg
     La S.F aura droit de cité cette semaine sur les chaînes de la télévision française : Blade Runner sur France 3 samedi 23 janvier à partir de 22 heures 35 et Alien, le 8ème passager sur M6 lundi 25 janvier à partir de 23 heures. Deux films avec un Ridley Scott aux manettes au meilleur de  sa forme.  
 
Au tournant des années 70-80, Ridley Scott se signala par deux films qui firent date dans l'histoire du cinéma et qui inspirèrent ensuite nombre de réalisateurs : Alien et Blade Runner, réunissant en tête d'affiche deux futures stars hollywoodiennes, Sigourney Weaver pour le premier et Harrison Ford pour le second. Mais, le point commun des deux oeuvres est de reléguer finalement assez rapidement au second plan ces deux vedettes, pour, respectivement, mieux  suivre les pérégrinations de l'abominable Alien décimant les passagers d'un vaisseau spatial et pour découvrir une ville de Los Angeles plongée dans une quasi obscurité, sous une pluie battante... en 2019 (la réalité va bientôt là encore rattraper la fiction). 
Ne loupez surtout pas le début de Blade Runner qui présente une magnifique vision de la ville découverte à partir d'un gros plan sur un oeil sur lequel se reflètent les lumières de L.A, le tout accompagné d'une musique de synthétiseur très en vogue dans les eighties. D'un point de vue technique, un internaute cinéaste s'est lancé dans une brillante explication du caractère foncièrement novateur de cette scène au cinéma. C'est passionnant à lire.  
Dans les programmes télévisés, le film de Ridley Scott est indiqué avec le sous-titre suivant : "director's cut". Sage précision car il s'agit en fait de la version diffusée au cinéma en 1992, soit dix ans après la première diffusion du film, en s'appuyant sur le montage voulu par Ridley Scott et refusé par ses producteurs qui avaient essuyé un échec commercial sanglant quelques mois plutôt avec le film de Michaël Cimino, La Porte du Paradis (un authentique chef d'oeuvre pourtant). Cette nouvelle diffusion de Blade Runner permit aux inconditionnels de ce film, et ils sont nombreux, de découvrir une oeuvre encore plus pessimiste et énigmatique que celle initialement montrée au public. L'avenir dans le film de S.F est par définition rarement radieux. 

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales