Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 15:08
SEMAINE DU 15 AU 21 OCTOBRE
La Belgique en gage
 bons_baisers_de_bruges_in_bruges_colin_farrell_35.jpgSi Sean Connery avait inauguré une série de Bons Baisers, en les envoyant depuis la Russie dans un épisode de James Bond, Colin Farrell vous les fera parvenir, quant à lui, depuis Bruges. Rendez vous dans la ville belge sur M6, jeudi 20 octobre, à partir de 22 heures 25. 

   Réalisé en 2008 par Martin McDonagh, ce film britannique, lorgnant à la fois du côté de la comédie et du genre policier, n'eut pas le succès escompté lors de sa sortie en salle en France. Son scénario, pourtant loin des sentiers battus, lui valut quelques belles récompenses. Il s'organise autour de deux moments : le premier est celui d'une retraite improvisée de deux tueurs à gages dans la ville belge, pour se faire oublier après un contrat mal négocié dans la capitale londonienne. Ray et Ken découvrent donc une ville qui provoque chez eux des sentiments contradictoires ainsi que de vives discussions sur sa prétendue beauté avancée par l'un ou son côté factice dénoncé par l'autre. Ce séjour contraint leur permet de faire d'étranges rencontres avec les habitants, mais aussi des touristes, des filles de joie, une jeune femme mystérieuse, sans oublier un acteur nain tournant un film d'art et d'essai ! Tourné au début du printemps 2007, le film se déroule pourtant pendant les fêtes de fin d'année, et l'on voit effectivement les magnifiques illuminations des villes nord-européennes attirant les touristes en mal d'évasion et de lumières bleutées. Le maire de Bruges fit d'ailleurs parvenir un courrier à ses habitants pour les prévenir du tournage d'un film afin de leur expliquer le maintien saugrenu des décorations de Noël. 
Dans sa deuxième partie, le film bascule pour se transformer en course poursuite au coeur de la cité flamande, les deux tueurs à gages... cherchant à s'éliminer. Leur patron, interprété par un Ralph Fiennes complètement déjanté, a, en effet, demandé à l'un d'éliminer l'autre. Ainsi, la ville honnie ou admirée devient-elle le théâtre d'un duel sanglant qui ravira les amateurs d'action mais aussi d'art, le cinéaste, dans la lignée de son maître non dissimulé, Quentin Tarantino, se plaisant à multiplier les références au cinéaste Nicolas Roeg ou encore au peintre Jérôme Bosch, figure emblématique de la renaissance flamande. Des hommages pour contribuer d'une certaine manière à faire renaître l'archétype du tueur à gages, maintes fois visité par le cinéma policier.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales