Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 09:34
SEMAINE DU 4 AU 10 FEVRIER 
Espionnage farci 
 burnafterreading.jpg Drôlissime Brad Pitt dans un petit film des Frères Coen, idéal toutefois pour réchauffer le petit écran de télévision, un dimanche soir frigorifique : Burn after reading, sur France 2, à partir de 20 heures 45 le 5 février. 

Lors de sa sortie en salle, la plupart des critiques comme le public se sont accordé pour dire que Burn after Reading n'était sans doute pas  le film le plus abouti des frères Coen, notamment au niveau du scénario mais restait une oeuvre magistralement interprétée par des acteurs poussant très loin la parodie et le loufoque : John Malkovich, George Clooney, Brad Pitt, Frances McDormand, Tilda Swinton en tête. 
Réunissant deux mondes apparemment diamétralement opposés : les services de la CIA et une salle de sport avec ces usagées sur le retour (impayable Frances McDormand, prête à compenser les faiblesses de sa mutuelle pour "se réinventer un corps"), par une sombre histoire de manuscrit compromettant perdu, rédigé par un espion alcoolique viré (John Malkovich), les frères Coen, à l'instar de The big Lebowski, nous entraîne dans une histoire délirante, à laquelle on n'accorde finalement aucune importance. 
Au milieu d'une intrigue improbable, on trouve le personnage interprété par Brad Pitt, un sportif viscéralement attaché au cadre de sa bicyclette, dont le quotient intellectuel n'est pas sans atteindre le niveau de la mer, aurait pu dire un certain Pierre Desproges. Il faut le voir téléphoner pour proposer une transaction financière contre la restitution des manuscrits dérobés en jouant à l'espion tel un enfant de CE1. 
Comme dans leurs meilleurs films parodiques, les frères Coen égratignent tout ce que la société moderne a pu produire de pire : les services de renseignement (américains... comme russes), Internet comme outil de communication pour faciliter l'infidélité conjugale, les salles de fitness comme lieux par excellence de rencontres entre décérébrés en tout genre. Bref, un monde paranoïaque où tout est sous surveillance, y compris la bêtise humaine. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales