Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 21:51
SEMAINE DU 15 AU 21 SEPTEMBRE

Drôle d'histoire
  coluche-histoiremec.jpg Un habile bond en arrière de 30 ans pour retrouver l'effervescence de la campagne présidentielle de 1981, dans laquelle un célèbre humoriste français s'invite et pas forcément pour en rire. 

Genre très en vogue depuis quelques années en France, la biographie de personnages célèbres "people" dans les domaines artistiques envahit nos écrans, avec plus ou moins de réussite : Edith Piaf, Claude François, Serge Gainsbourg et bien d'autres ont ainsi eu droit à un retour à leur retour momentané parmi nous, à travers les Marion Cotillard, Jérémie Régnier et autre Eric Elmosnino. Personnage emblématique de la fin des années 70 et du début des années 80, le comique français Coluche ne pouvait que s'attirer à son tour les bonnes grâces cinématographiques, avec derrière la caméra, qui plus est, un réalisateur qui s'est longtemps illustré dans la veine de la vis comica, Antoine de Caunes.
Coluche, l'histoire d'un mec, diffusé mercredi 19 septembre sur France 4 à partir de 20 heures 45, repose, avant tout, sur le talent de son interprète principal, François-Xavier Demaison, permettant de trouver le célèbre humoriste. Très crédible dans le rôle, ce dernier arrive à la fois à évoquer le Coluche brûlant avec ses succès les planches mais aussi le Coluche intime, parfois beaucoup moins reluisant que le premier, et victime de ses démesures. Mais le mérite du film, qui est peut-être paradoxalement à l'origine de sa réussite relative auprès du public, est de ne pas avoir sacrifié à l'exercice biographique évoquant les incontournables étapes jalonnant la vie du personnage ressuscité. En effet, Antoine de Caunes a choisi un moment très limité dans le temps permettant de saisir la complexité du comique, celle de sa décision de prendre part à l'élection présidentielle de 1981. 
Ainsi, c'est à une véritable reconstitution historique que nous assistons, très informée (on sent que les scénaristes ont dû, à défaut d'avoir vécu eux-mêmes les événements, puisé leur insipiration dans de nombreux témoignages), qui permet de retrouver l'esprit de l'époque et surtout l'esprit du personnage, mêlant détermination, égocentrisme, mais aussi générosité et auto-dérision. Ainsi, assistons-nous, comme la bande suivant le comique dans tous ses excès et parfois sa mégalomanie, à la fois fascinés et dubitatifs, aux vicissitudes de son projet insensé, avec notamment les merveilleuses scènes où un émissaire du candidat socialiste de l'époque, un certain Jacques Attali, tente de négocier son retrait de la campagne pour permettre à François Mitterrand de l'emporter. C'est donc un Coluche à la rencontre de l'Histoire qui nous est présenté ici, mais sans pesanteur, puisque de temps à autre, le film retrouve aussi bel et bien l'histoire d'un mec ordinaire. Celle d'un père capable, le soir venu, avec son inégalable talent de conteur, d'endormir ses enfants dans une bouffée de rires, avec une histoire à dormir debout. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales