Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 23:20

Si la localisation des pays européens n'a guère posé de difficultés (hormis la Moldavie, le Montenegro, la Bulgarie et la Roumanie très souvent inversées... et la Norvège confondue avec la Suède quand ce n'est pas avec la Finlande), les légendes ne sont pas toujours très bonnes.
Quelques élèves ne savent pas à quoi sert une légende ! Et dans quelques légendes, on retrouve le nom des Etats qui... sont déjà apparents sur le fond de carte. Une légende ne sert pas à localiser mais à dégager les idées cartographiées avec un langage clair (que de fautes en quelques mots !!!) et précis. Voici deux exemples de légendes réussies sur les deux sujets donnés à l'ensemble de la classe.

La légende d'Anaïs sur "le basket européen en 2009"


La légende de Loïc sur "les éliminatoires de football pour le mondial 2010 en Afrique du Sud"


L'exercice le moins réussi reste la synthèse écrite à partir d'une définition que j'avais recueillie lors du premier cours sur l'Europe. La définition "des pays qui se trouvent de l'Angleterre au milieu de la Russie et de la Suède à l'Egypte" invitait à réfléchir sur les limites de l'Europe. L'élève a tenté d'établir des limites d'Ouest en Est puis du Nord au Sud.

Or, on pouvait montrer que ces limites étaient très contestables :
- à l'Ouest : pourquoi ne pas limiter l'Europe au Portugal voire l'Irlande ou encore le  Groenland ?
- à l'Est : la définition fait allusion à la limite conventionnelle des Monts Oural qui ont parfois constitué une limite commode mais complètement arbitraire de l'Europe : y-aurait-il encore de nos jours une Russie européenne et une Russie asiatique ?
- au Nord : Pourquoi ne pas intégrer l'Islande plutôt que la Suède ?
- au Sud : certes, le bassin méditerranéen paraît être une limite plus nette mais encore ne faut-il pas oublier qu'en Afrique du Nord, l'Espagne a des enclaves (au Maroc) et que la distance entre les continents est parfois bien mince et... oubliée par des organisations telles que la FIFA  ou la FIBA qui ont rattaché à la zone Europe Israël, bien au-delà des détroits de la Mer Méditerranée et la Mer Noire.

Pour Zakya : "Cette définition ne convient pas pour plusieurs raisons. Tout d'abord, on peut dire que l'Europe n'existe pas puisque toutes les limites conventionnelles peuvent être remises en cause. De plus, si on considère que l'Europe existe, certains pays manquent comme l'Islande, l'Irlande, le Portugal ou alors d'autres n'en font pas partie comme l'Egypte.Toutefois, cette définition n'est pas tout à fait fausse car, bien qu'elle néglige certains pays, elle comprend la majorité des pays appartenant à l'Europe. De plus, le fait que l'Europe s'étende "jusqu'au milieu de la Russie" peut certainement vouloir dire qu'elle va jusqu'aux Monts Oural, une limite conventionnelle".

Pour Margaux : "Cette définition paraît un peu simpliste. En effet, cet élève a fait abstraction de l'Islande, du pays de Galles, de l'Ecosse et de l'Irlande du Nord, il a inclus la Turquie et a oublié les enclaves espagnoles au Nord de l'Afrique. Il s'est en fait contenté de tracer une sorte de rectangle et a ajouté une limite inexistante  ("milieu de la Russie"). Il est vrai que c'est une frontière traditionnelle mais totalement subjective, comme toutes les limites de l'Europe".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales