Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 21:17
SEMAINE DU 2 AU 8 JUIN

Un pont, deux rives 
  delautrecote.jpg Egérie de Fassbinder, Hanna Schygulla retrouve un très grand réalisateur en la personne du turc Faith Akin, qui lui donna un rôle en or dans son magnifique De l'autre côté. A ne pas rater sur Arte, mercredi 6 juin, à partir de 20 heures 35. 

Entre Turquie et Allemagne, Faith Akin nous invite dans ce film réalisé en 2007 à suivre le destin de 6 personnages tous plus bouleversant les uns que les autres. Grand film, s'achevant pendant de longues secondes sur un plan contemplatif magnifique, De l'autre côté a le mérite de poser des questions essentielles mais à hauteur de héros de cinéma, sans jamais ennuyer le spectateur. Ce n'est, en effet, que dans la dernière partie du film que les destins des différents personnages finissent par se mêler, le réalisateur ayant pris soin de nous permettre, auparavant, de bien les connaître pour mieux nous rendre sensibles à leurs faits et gestes. 
Dans ce tourbillon de la vie, émerge notamment la figure d'Hannah Schygulla, la grande comédienne allemande dont Fassbinder assura la notoriété. Incarnant la mère protectrice, et aussi d'une certaine manière l'Allemande peu désireuse de s'ouvrir sur le monde alentour et notamment sur la Turquie, symbolisée par la jeune opposante politique qui lui vole symboliquement sa fille, son parcours est à lui seul une intense leçon de vie. En passant de l'autre côté, elle se découvre autre, et finit par s'ouvrir tout un horizon bien éloigné de celui de son petit appartement confortable. Chez Akin, en effet, même plongés dans le malheur et le désespoir, les personnages ont le droit de franchir un pallier, leur permettant d'entrevoir, même de manière diffuse, la beauté de ce qui est, pour eux, leur autre côté. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales