Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 17:27
SEMAINE DU  14 AU 20 NOVEMBRE

Eternels retours Attention Arte fait très fort cette semaine et aligne les très bons films. La preuve dès dimanche avec le film d'un Français exilé aux Etats-Unis mais au titre aussi beau qu'énigmatique : Eternal Sunshine of the Spotless Mind. 

Deux films intéressants et à ne pas rater diffusés en début de semaine sur Arte : d'abord un film de Michel Gondry dimanche 15 novembre soir à partir de 20 heures 45 intitulé Eternal Sunshine of the spotless mind (traduction littérale : Eclat éternel d'une âme immaculée) avec Jim Carrey et Kate Winslet. Pour l'occasion, cette dernière qui n'avait pas échappé au naufrage avec Léonardo di Caprio, dans Titanic quelques années plus tôt, régala les coiffeurs des studios en passant du roux au bleu avec des coupes de plus en plus échevelées. Le scénario très original s'organise autour d'une histoire d'amour qui finit mal, sans éclat... Vous savez une de ces histoires que l'on souhaite oublier. Ca tombe plutôt bien car le film met en scène une machine diabolique manipulée entre autres par une Kirsten Dunst hystérique, qui permet d'effacer les traces laissées par l'amour dans le cerveau des amants. Sauf que, bien évidemment, la machine a toujours des ratés. 
Le lendemain, lundi 16 novembre, même heure, même adresse, avec un nouveau retour en arrière, celui de Bruce Willis dans L'armée des douze singes, une oeuvre singulière de l'inclassable Terry Gilliam tournée en 1995. Là encore, il est question d'une machine infernale installée dans une prison en 2035 et destinée à envoyer le pauvre Bruce à la fin des années 90 pour y trouver la cause d'une mystérieuse épidémie qui a ravagé la terre à cette époque, épidémie dont serait responsable une mystérieuse organisation intitulée "L'armée des 12 singes".  Terry Gilliam pour ce film a déclaré s'être inspiré d'un court métrage beaucoup plus ancien réalisé par Chris Marker, intitulé La Jetée, ce qui démontre une nouvelle fois que toute création n'est finalement, pour reprendre l'expression de Nietzsche, qu'un éternel retour. Comme Arte a décidé de ne rien laissé au hasard, elle nous permettra aussi de voir le film de Marker, le lendemain, dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 novembre à partir de de 0 heure 25.  Nul doute que le public actuel appréciera plus l'oeuvre de Gilliam que celle de Marker, ne serait-ce par le grand numéro d'acteur réalisé par un Brad Pitt en grande forme, en protecteur de la cause animale. 

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales