Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 11:48
SEMAINE DU 5 AU 11 MAI

Qui va craquer ? 
  femmesauborddelacrisedenerfs.jpgSerait-ce la proximité avec l'une des plus grandes échéances de l'année, le festival de Cannes, qui a poussé Arte à ouvrir ses soirées à un des réalisateurs qui y a rencontré le plus de succès ces dernières années ? Toujours est-il que Pedro Amaldovar remporte haut la main la programmation télé de la semaine. 

Si Arte n'a pu résister dimanche à la contre-programmation facile, en proposant un vieux film d'Henri Verneuil avec Jean Gabin, au titre éloquent, Le Président, elle a fait preuve d'une plus grande inspiration en choisissant de diffuser deux films d'Amoldovar, en début de soirée, lundi 7 mai et mercredi 9 mai, à partir de 20 heures 35. Sans prendre pour autant les deux extrêmes de la filmographie du cinéaste espagnol, la chaîne de télévision franco-allemande diffuse d'abord l'une de ses premières oeuvres avec Femmes au bord de la crise de nerfs, réalisée en 1988 et l'une de ses dernières avec Etreintes brisées, tournée plus de 20 ans plus tard.
Revenons pour l'occasion au film qui fit découvrir Almodovar en dehors des frontières ibériques en mettant au sommet de l'affiche deux de ses acteurs fétiches, Carmen Maura et Antonio Banderas. Femmes au bord de la crise de nerfs est au genre cinématographique ce que le vaudeville est au théâtre, mais avec en supplément, un certain degré de folie et de grande dérision. A partir d'un scénario échevelé et riche en rebondissements (une des marques de fabrique d'Amoldovar), l'histoire se concentre sur Pepa (Carmen Maura) et son appartement où se succèdent d'innombrables visiteurs pas forcément désirés par l'occupante et qui, malgré leur personnalité très originale et quasi unique, ont tous un lien, plus ou moins saugrenu, qui les relie.
Découvrir Femmes au bord de la crise de nerfs puis le surlendemain Etreintes brisées est une expérience intéressante pour le téléspectateur soucieux de voir l'évolution dans la carrière d'un réalisateur, perdant peut-être en originalité et en burlesque, ce qu'il gagne en profondeur et en fluidité, avec cependant toujours un souci constant, celui de toucher la corde sensible de celui qui regarde ses films.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales