Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 08:19

Grâce à l'EPASE (Etablissement public d'aménagement de Saint-Etienne), les élèves de Premières S2 et S3 ont bénéficié les 30 septembre et 3 octobre d'une visite sur le terrain pour étudier un quartier en plein aménagement à proximité du lycée : le quartier Châteaucreux

Pour le géographe, plus que les cartes, les outils numériques, la visite sur site est un outil privilégié pour comprendre l'organisation des espaces. Alexis Gante, chef de projets du quartier Châteaucreux, a rappelé les enjeux de l'aménagement de ce quartier, qui veut se présenter comme le deuxième grand pôle tertiaire de la région, après la Part-Dieu, tout en restant un espace de vie et aussi d'habitat. Il a insisté sur les problématiques nouvelles qui se posent à ceux qui ont la responsabilité de l'aménagement des territoires urbains : intégrer les dimensions du développement durable, aménager en tenant compte des relations avec les autres quartiers de la ville (notamment pour Châteaucreux, le quartier du Crêt de Roch et celui, en pleine mutation également de Plaine-Achille), stimuler l'emploi, agir en concertation avec les usagers et les habitants. 

P1070253.JPGLes élèves de Première S2 autour de la maquette du quartier avec les éléments foncés représentant les nouveaux aménagements. 

P1070266.JPG

Sur le terrain, dans le jardin des Regards, récemment aménagé (juin 2011), Alexis Gante rappelle l'importance de laisser à l'intérieur de l'espace urbain des "cônes de vision", pour permettre aux salariés, aux promeneurs ou aux passants d'avoir, à l'intérieur de la ville, une vue sur l'espace périphérique rural et sur d'autres quartiers. En direction du Nord, le quartier du Soleil avec son église au clocher byzantin, le quartier de Montreynaud et les Monts du Lyonnais. 

P1070255.JPG

Organisé autour du nouveau siège social de Casino (2500 salariés), l'espace à proximité de la gare offre une densité et une variété de transports très importantes, faisant à différentes échelles (de nationale avec la gare TGV à locale avec les modes doux comme la marche à pied ou le Vélivert), de Châteaucreux un espace multimodal. 

P1070268.JPG

L'Esplanade de France est devenue, en plus de la ligne de tramway la traversant, une véritable gare routière, avec le terminus de lignes de bus qui desservent des destinations assez éloignées, en dehors de la communauté d'agglomération, comme Montbrison au Nord-Ouest ou les monts du Lyonnais avec Chazelles-sur-Lyon et Saint-Symphorien-sur-Coise au Nord-Est. Le quartier est ainsi connecté à des espaces distants de près de 40 km, grâce à cette desserte mise en place par le conseil général de la Loire. 

P1070269.JPG

Le lundi matin, avant 10 heures, alors que nous traversons l'Esplanade de France, arrivent de nombreux salariés de Casino qui rejoignent le siège social, où doivent se dérouler en début de semaine ou en début de mois des réunions rassemblant les cadres de l'entreprise venus de toute la France et arrivant par le premier TGV en provenance de Paris ou Lyon. Costumes-cravates, tailleurs, valises roulantes sont de rigueur.  

P1070271.JPG

Du dernier étage du parking couvert, à proximité de la gare, on voit bien les différents réseaux de transports dont le point de recoupement se situe devant la gare, en direction du Sud de la ville. 

P1070273.JPG

Alexis Gante nous fait part à cette occasion d'un projet d'aménagement consistant à ouvrir la gare sur le Nord, en direction du quartier du Soleil, projet difficile à mettre en oeuvre du fait de difficultés techniques (franchissement des rails) et aussi des répercussions que cela pose pour la SNCF et le réseau ferré de France pour repenser la desserte de la gare. Ce projet pourrait permettre à terme de relier aussi Châteaucreux à l'espace du Pont de l'Âne, plus à l'est,  dont l'aménagement est en discussion. 

Espace aménagé récemment, en concertation avec les habitants, à l'entrée ouest du quartier, la place du Géant est un lieu de déambulation et récréatif (jeu de boules) au coeur d'un quartier passant mais qui a l'inconvénient d'avoir longtemps souffert du manque d'appropriation par ses habitants. 

P1070274.JPG

La place tire son nom du dessin mural réalisé par deux graphistes très réputés : Ella et Pitr, "les papiers peintres". L'idée est d'occuper un espace de manière ludique et vivante avant d'en concevoir dans quelques années, un éventuel réaménagement. Mais peut-être que cette opération sera alors difficile à mener si les habitants se sont vraiment appropriés cet espace. Alexis Gante insiste sur le fait qu'en associant les habitants à l'aménagement, l'espace est plus utilisé et plus respecté. Il permet en tout cas une entrée par l'Ouest plus agréable dans le quartier, malgré le passage du pont ferroviaire qui reste encore un aménagement peu pratique et pas du tout esthétique. 

P1070262.JPGP1070277.JPG

P1070275.JPGLa visite du quartier s'achève par la découverte de la cité Grüner, accueillant le siège de Saint-Etienne Métropole depuis septembre 2010 mais aussi beaucoup d'autres services administratifs. Cet espace veut à terme regrouper 1800 salariés. Le taux d'occupation actuel des bureaux représenterait environ 85% de la surface disponible totale. L'architecture originale mais surtout le choix de la couleur ont intrigué de nombreux élèves. 

Comme l'ont constaté les élèves, l'aménagement du quartier est encore d'actualité : des espaces parfois importants comme l'îlot Poste-Weiss  en face de la gare (du nom des sociétés qui l'occupaient jusqu'en 2008) qui devraient accueillir des bureaux mais aussi des hôtels, ainsi que quelques friches comme celle d'un ancien bâtiment d'une société de location de véhicules que l'on trouve avenue Denfert-Rochereau, à quelques mètres de la Cité Grüner, restent à transformer. 

P1070256.JPGP1070263.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales