Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 11:53
SEMAINE DU 10 AU 16 MARS
Robuste modèle
  gran-torino.jpgUne belle réussite de l'acteur/réalisateur Eastwood que ce Gran Torino, mythique modèle de voiture, déjà immortalisé par la série Starsky et Hutch. Un film sur la vieillesse et les idéaux, avec une dose d'auto-dérision. 

Au milieu d'un nombre considérable de documentaires, de films, évoquant la guerre d'Algérie (à l'approche du cinquantenaire des Accords d'Evian), dont l'incontournable Bataille d'Alger, lundi 12 mars, à 20 heures 35 sur Arte, qu'il faut voir absolument, soulignons la contre-programmation de la première chaîne de télévision française, TF1, qui, sans doute, parce que l'audience est rarement au rendez-vous quand il s'agit de découvrir la guerre sans nom, programme un film de Clint Eastwood très récent, réalisé en 2008 : Gran Torino
Comme très souvent, ce dernier n'hésite pas à se mettre en scène comme il le fait depuis belle lurette. Et, il trouve dans cette histoire d'un être blasé, revenu de tout et notamment de la guerre de Corée, l'occasion d'évoquer les travers de la vieillesse mais, cinéma oblige, en les sublimant par un héroïsme qui est aussi sa marque de fabrique. 
Gran Torino a l'habilité et la chaleur des grands films humanistes américains qui ne sont jamais meilleurs que lorsqu'ils évoquent un pur produit made in USA brusquement au contact avec d'autres qui ne sont pas originaires du pays de l'Oncle Sam mais qui finissent par voir dans la bannière étoilée la concrétisation de leur rêve. Ainsi, particulièrement symbolique est l'annonce dans le film par Walt Kowalski (le personnage interprété par Eastwood, un nom qui rappelle que tout Américain est issu d'un ailleurs, même s'il l'a oublié) qu'il déshérite ses propres enfants pour un de ceux qu'il appelle avec un sens de la formule aussi douteux qu'acide : "les faces de citron". Et voilà le bon ouvrier de chez Ford, envahi par une horde d'Asiatiques, qui en plus, se livrent à une guerre des gangs sous ses fenêtres. Vous l'aurez compris, l'occasion était trop belle de faire crisser une dernière les pneus pour le vétéran à bout de souffle et rétablir la justice dans le pays qui se présente comme son plus fidèle gardien. Un grand film mature qui a le courage de regarder dans les yeux les abîmes de la vieillesse et aussi du racisme aveugle à ne pas rater, dimanche soir à partir de 20 heures 50 sur TF1. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales