Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 17:49
SEMAINE DU 13 AU 19 OCTOBRE

  jeremiah-johnson.jpg Un des films issus de la fructueuse collaboration entre un acteur, Robert Redford, et un réalisateur, Sydney Pollack : Jeremiah Johnson, qui, bien avant Into the Wild de Sean Penn posait la question du retour à la nature. A découvrir sur Arte, dimanche 14 octobre, à partir de 20 heures 45, histoire de se préparer à affronter les premiers frimas automnaux. 
.
Le grand air, les montagnes, le blanc immaculé de la neige, le grand Ouest américain... voilà comment doit s'écrire la vie pour Jeremiah Johnson, un mountain man, ayant quitté l'armée, pour devenir, au milieu du XIXe siècle, trappeur dans l'Utah. Le cinéma américain n'est jamais aussi fort que lorsqu'il parle du rapport de son peuple au territoire, au Land, objet d'attachement et de fascination mais aussi de dangers et d'isolement. 
Tourné dans les véritables paysages de l'Utah au début des années 70, Jeremiah Johnson est d'abord le récit de la vie d'un véritable trappeur, John Johnson, parti se confronter à la nature, refusant avec obstination le contact avec la civilisation, qui, conquête de l'Ouest et de l'espace américain oblige, menace son indépendance. A la rencontre de ses semblables, les hommes des montagnes, mais aussi des Indiens, et surtout de la nature sauvage et parfois hostile, Jeremiah Johnson expérimente la douloureuse condition de l'homme seul et qui recherche la solitude, après l'avoir combattue en pensant trouver un foyer. 
Son parcours du combattant au coeur des Rocheuses est bouleversant, permettant au spectateur de toucher les limites de l'homme, à tous les sens du terme. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales