Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 17:15

Il y a quelques années la Bibliothèque nationale de France avait consacré une exposition, toujours en ligne de manière virtuelle sur Internet, sur les brouillons des écrivains célèbres

Faire un brouillon est un élément indispensable à la réussite de la mise en forme d'une pensée, ce qui rejoint précisément la démarche de la composition. 

Voici le brouillon de trois élèves de la classe de Première S3 qui devait composer sur le sujet (difficile) suivant : "le régime républicain et ses contestations des années 1880 au début des années 1960". Leur travail n'est pas un modèle, mais doit montrer à tous, qu'avant de se jeter avidement sur une feuille pour la noircir, tout un travail de réflexion est nécessaire... et souvent payant, ne serait-ce que pour éviter les hors-sujets !

Commençons avec le plan détaillé d'Alice, qui a, avec raison, aussi rédigé au brouillon, l'introduction de ce devoir. alicebrouillon001.jpg

Sur ce brouillon, on voit clairement qu'Alice a privilégié les repères chronologiques (quelques erreurs sont d'ailleurs à constater : exemple le "J'accuse" de Zola en 1897). C'est une bonne initiative, surtout que le choix d'un plan thématique difficile peut entraîner des écueils chronologiques.

 Un deuxième exemple de brouillon, très différent du précédent mais tout aussi instructif !

inesbrouillon001

A partir d'un plan chronologique, qui s'adaptait bien au sujet et au cours, Inès a dégagé une problématique qu'elle a inscrite en haut de sa copie puis un plan très détaillé qui privilégie des expressions, des phrases... donc des idées à de simples dates. C'est une très bonne démarche, qu'il aurait fallu aussi utiliser pour le titre des grandes parties. Mettre en valeur des idées dans un plan détaillé est, en effet, le plus sûr moyen de les retrouver ensuite dans la copie. A titre d'exemple, pour la première partie, au lieu de 1. IIIe République (1880), on pouvait mettre : une République enfin acceptée malgré des contestations et des crises (années 1880-1890). 

Dernier exemple, le brouillon sur 2 pages de Diane. dianebrouillon001.jpg

dianebrouillon002.jpg

Diane a, d'évidence, jeté d'abord toutes ses idées sur le papier, pour ensuite en dégager un plan (couleur mauve), qu'elle indique en haut de son brouillon. Au fur et à mesure de la rédaction, elle coche les différentes parties de sa réflexion, pour ne rien oublier (croix bleues). Avec un tel travail, la composition doit être soigneusement organisée et procède d'une réflexion très aboutie. 


Grand merci à ces trois élèves d'avoir mis à notre disposition leurs secrets de fabrique... à composition !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans METHODE
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales