Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 20:28

Voici les pistes de correction pour le partiel du second trimestre concernant l'épreuve Histoire/Histoire des arts. Le sujet était : "l'enracinement de la République en France des années 1880 à 1914". Vous pourrez utiliser le document ci-dessous, pour étayer votre réflexion.

 La République triomphante préside à la grande fête nationale du 14 juillet 1880, 1880, Hauteur 22 cm - Largeur 38 cm, Lithographie en couleur

triompherep.jpg  1ère partie : histoire : « l’enracinement de la République en France des années 1880 à 1914 »
 

La Troisième République est née de la débâcle du Second Empire et a été mise en place par les lois constitutionnelles de 1875 par une assemblée à majorité monarchiste  qui espérait le retour rapide d’un roi. La République est encore une notion qui fait peur à beaucoup de Français qui l’associent à la Terreur de 1793 et à la Commune de 1871. Mais la démission du président de la République  Mac Mahon, favorable aux monarchistes, en 1879, permet l’élection d’un vrai républicain à la présidence, Jules Grévy. Si les institutions républicaines sont garanties, comment la République va-t-elle s’imposer dans le cœur et le quotidien des Français, des années 1880 à la veille de la Première Guerre Mondiale?
 

I)               La République va d’abord s’attacher à promouvoir l’idéal républicain

A)    Les valeurs républicaines se diffusent via l’école et les libertés garanties

-       Ecole laïque, gratuite et obligatoire des lois Ferry de 1881-1882 : les instituteurs sont les « Hussards noirs » de la République (noir, car couleur de leurs habits, de leur « uniforme laïc »)

-       Essor de la presse (loi de 1881) et autorisation des syndicats (loi de 1884), liberté d’affichage et de colportage

-       Les mouvements opposés à la République ont également le droit de s’exprimer (1881 : droit de tenir des réunions publiques sans autorisation)


  B)    Les symboles républicains se mettent en place et s’affirment

-       Ils sont bien présents sur le document 1 fourni : une « liturgie républicaine » se met en place

-       Fête nationale du 14 juillet (ici : la 1ère fête nationale du 14 juillet 1880)

-       Allégorie de Marianne (Marie et Anne, les 2 prénoms les plus répandus ; femme symbole de fécondité, donc de prospérité) : le buste de Marianne est présent dans les mairies (que chaque commune doit construire à partir de 1884). La République donne l’image rassurante d’une femme sereine, parée des couleurs de la nation.  Rappel de la période révolutionnaire, qui constitue la référence des Républicains.

-       Drapeau tricolore (bleu et rouge, couleurs de Paris, blanc couleur du roi, le blanc étant encadré par les deux autres couleurs) définitivement adopté en 1879

-       Panthéon pour les héros de la République, comme Gambetta (mort en 1882, Républicain modéré ancien président du conseil) ou Victor Hugo-       Importance des élection : suffrage universel masculin des plus de 21 ans, expression réelle de la souveraineté de la nation.

 
C)   L’importance de la laïcité

-       La laïcité est une autre valeur républicaine

-       L’anticléricalisme des Radicaux est fort et devient le ciment du camp républicain, face à des Catholiques qui ont soutenu l’Ordre moral des monarchistes et de Mac Mahon

-       Lois successives : suppression du repos dominical obligatoire en 1880 ; suppression des prières publiques à l’ouverture des sessions parlementaires en 1884 ; divorce autorisé à nouveau en 1884 ; liberté des funérailles en 1887 ; crucifix retirés des tribunaux et hôpitaux en 1887 ; loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905.


II)             la République finit par rassembler les Français

A)    Certes, la République traverse toujours des crises

-       affaire Boulanger 1889

-       affaire Dreyfus 1894-1899

-       assassinat du président Sadi Carnot par les anarchistes en 1894

 
B)    mais elle emporte l’adhésion des Français

-       par des gestes importants envers des sceptiques ou opposants : elle garantit ainsi la petite propriété (donc soutien du monde rural)

-       par le développement d’une classe moyenne qui profite de l’ascenseur social de la République (permis par l’école gratuite et obligatoire)

-       par l’écriture d’une histoire républicaine : Ernest Lavisse par exemple

-       par le patriotisme fort, l’esprit de revanche face à l’Allemagne pour récupérer l’Alsace et la Lorraine (la Moselle en fait)

 
Si au début des années 1880 la République, toute « récente », est encore peu ancrée dans les habitudes et les esprits des Français, elle s’impose peu à peu (centenaire célébré en grande pompe en 1889) et en 1914 peu de Français souhaitent un retour à la monarchie. Le sentiment républicain s’est imposé. Même dans l’Ouest de la France, pourtant très monarchiste jusqu’à la fin du XIXe siècle, le 14 juillet est fêté.

Titre sommaire

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans HISTOIREGEOCRPE Archives
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales