Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 15:33
SEMAINE DU 28 JANVIER AU 3 FEVRIER 
Rome, ville ouverte ? 
 lHeritage.jpg Portrait d'une ville et d'une femme dans ce beau film italien des années 70, L'Héritage de Mauro Bolognini, diffusé dimanche 29 janvier sur France 3, dans le cinéma de minuit, à partir de 0 heure 15.

Avouons d'emblée qu'il est assez aisé de succomber à la facilité, lorsque tout est perdu ou presque et que la grille des programmes télé des différentes chaînes étale devant vos yeux désespérés les films les plus désespérants au coeur d'une semaine hivernale. Car, le cinéma de minuit, du dimanche soir, institution s'il en est majeure pour le cinéphile, vole à son secours. Ce sera encore le cas cette semaine avec la diffusion d'un film italien de Mauro Bolognini, L'Héritage, adapté d'un roman de la fin du XIXe siècle qui a pour intrigue, ainsi que le laisse à penser son titre, une sombre affaire d'héritage entre un boulanger parti à la retraite (Anthony Quinn) et ses trois enfants... qu'il déshérite aussi sec !
Ce qui intéresse avant tout Bolognoni dans son film et ce qui le rend passionnant, c'est ce que l'on pourrait nommer l'envers du décor. Ainsi, en va-t-il de Rome, redevenue capitale de l'Italie, après l'unification et dont la reconstitution par le réalisateur s'attarde plus sur les bas-fonds et les ruelles sordides que sur les monuments antiques et de la Renaissance. Ainsi en va-t-il aussi des personnages, car, à peine les enfant du boulanger déshérités, que surgit une belle arriviste intrigante, avide de reconnaissance et de gain et surtout prête à tout pour mettre tout ce beau monde dans le pétrin. Il faut voir Dominique Sanda, l'interprète d'Irène, aussi à l'aise dans ce rôle qu'elle le fut dans l'immense saga tournée la même année de B. Bertolucci, Novecento, jouer l'ingénue après avoir endossé les habits de la jeune fille respectable et finir par tomber, victime de sa propre arrogance, dans une Rome où les bonnes manière bourgeoises finissent toujours par l'emporter. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales