Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 10:31

SEMAINE DU 18 AU 24 JANVIER 
 

 Beau comme une citation 

 
Pas une oeuvre majeure du cinéma, mais un beau film chorale, à partir du point de vue de 5 personnages qui composent une famille confrontée aux joies et aux peines... Un bel exemple de comédie familiale réussie avec Le Premier jour du reste de ta vie à voir cette semaine. 
 
Enième oeuvre sur la famille et la filiation, dans l'esprit de C.R.A.Z.Y, excellent et méconnu film canadien , mais en nettement moins déjanté, Le Premier jour du reste de ta vie, sera diffusé sur France 4, mercredi 22 janvier à partir de 20 heures 45. Sorti à l'été 2008, le film de Rémi Bezançon sut trouver un écho populaire certain et attirer un public nombreux. Le titre est emprunté à une chanson éponyme d'Etienne Daho.
 
Disons le tout net, Le Premier jour du reste de ta vie, n'a pas la puissance des plus grands films français qui ont abordé le thème de la famille. On ne peut pas rêver d'un A nos amours de Pialat avec Sandrine Bonnaire, chaque année. Mais il s'agit d'un bon film, qui saura éveiller en nous la force de nos attaches familiales qui sommeillent parfois. 

A partir de 5 dates clés dans la vie d'un couple et de ses trois enfants, Rémi Bezançon suit la trajectoire d'une famille confrontée à l'amour, la passion, le deuil, l'incompréhension et traversant une à une les joies et les épreuves de l'existence. C'est d'autant plus plaisant à suivre que les personnages sont extrêmement attachants et très bien joués. Le réalisateur donne d'ailleurs de chacun d'eux une vision impressionniste, tout en touches, qui leur permet, in fine, d'atteindre une véritable épaisseur psychologique.
 
C'est notamment le cas du père, magistralement interprété par Jacques Gamblin, qui  offre cette réplique magnifique à ses enfants, à laquelle tout chef de famille ne peut que rêver : " Vous regarder grandir tous les trois, c'est le plus beau spectacle auquel j'ai assisté toute ma vie".  Ceux qui, au contraire, auront la larme moins facile et gardent à l'égard de l'école une certaine défiance, sauront sans nulle doute apprécier une autre belle réplique dans ce film : "Je me souviens d'un commentaire de tes professeurs sur ton carnet de notes : "a touché le fond, mais creuse encore !". 
"Quand l'incertitude s'effondre, en quelques secondes, Sache que du berceau à la tombe, c'est dur pour tout le monde".

"Quand l'incertitude s'effondre, en quelques secondes, Sache que du berceau à la tombe, c'est dur pour tout le monde".

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales