Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 08:21

SEMAINE DU 11 AU 17 OCTOBRE


Sir Alfred et l'Australie
   C'est le début d'un cycle d'Arte consacré à Alfred Hitchcock chaque lundi soir. Le coup d'envoi est donné par  Les Amants du Capricorne.réalisé en 1949 le 12 octobre à partir de 20 heures 45.     . 

Un peu de dépaysement en ce début de semaine sur Arte qui nous présente un Anglais en Australie (le comble pour les amateurs de rugby !). L'action se déroule toutefois au début du XIXe siècle, bien avant l'ère du ballon ovale et raconte les vicissitudes d'un couple d'amoureux interprété par Ingrid Bergman et Joseph Cotten. François Truffaut avait qualifié cette oeuvre d'Hitchcock de "grand film malade", expression ne désignant pas seulement l'état psychologique des personnages mais aussi un scénario pour le moins alambiqué, autour d'un couple aux relations bien compliquées : Sam et Henrietta Flusky. On retrouvera en détail sur le ciné Club de Caen le scénario tortueux mis en scène par Hitchcock. Beaucoup de cinéphiles insistent sur le côté décalé du film d'Hitchcock par rapport à l'ensemble de son oeuvre. Le décalage paraît résider à première vue dans le fait qu'il s'agit d'un film à costumes et dont l'action se déroule en Australie. Pourtant, Les amants du Capricorne rejoint bien la thématique de l'ensemble des films du maître dont le suspense n'était qu'une des composantes : volonté de filmer le remords, le goût du sacrifice, la passion à l'épreuve des aléas de la vie. Un grand fim au final parfois, comme ses héros, injustement mal aimé.

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales