Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 12:29

Sujet de Mineure : « Les éléments de diversité des régions françaises (territoire métropolitain). »
 

Rappels généraux pour ce type d’exercice :

-la totalité de la réponse doit être rédigée dans un style clair (pas de plan détaillé, ni d’abréviations…)

-il faut veiller particulièrement à l’orthographe

-l’organisation d’un plan est indispensable (annoncé clairement, avec des phrases de transition…)

-en géographie, la réalisation d’un ou plusieurs croquis simples et légendés est valorisée (sur ce sujet, des croquis en forme d’hexagone du relief, du climat, de l’organisation spatiale du territoire métropolitain…)

-enfin, on attend des exemples de localisations précis et variés

 

Questionnement préalable sur le sujet :

-on s’interrogera tout d’abord sur la définition du terme « région » qui est polysémique : région administrative, région urbaine, « région naturelle » (concept dépassé), espace vécu

-ensuite, les « éléments de diversité » supposent d’étudier à la fois les différenciations spatiales, mais aussi les facteurs explicatifs de cette diversité

 

Paragraphe introductif (qui se limitera à une problématisation et à l’annonce du plan si on manque de temps) :

La géographie scolaire classique a longtemps professé que la France était riche d’une très grande variété de paysages, et qu’à part les climats extrêmes, elle possédait, sur une surface limitée, la quasi-totalité des milieux existant sur terre (E. Lavisse écrivait en préface de son manuel pour le primaire qu’ « il faut aimer la France parce que la nature l’a faite belle et que l’histoire l’a faite grande » !). Elle insistait aussi sur les « vocations naturelles » des régions agricoles, découpait le territoire en « régions naturelles »…

Ces catégories marquées par un géocentrisme et un déterminisme naturel étant largement dépassées, la réflexion sur les éléments de diversité des régions françaises devra faire appel à une pluralité de facteurs explicatifs. Nous présenterons ainsi les facteurs naturels, historiques et les éléments relevant des choix d’aménagement du territoire, avant d’évoquer les principales disparités régionales en France métropolitaine.

 

1° partie : les facteurs explicatifs de la diversité régionale :

-les causes naturelles seront présentées mais en prenant garde de ne pas tomber dans le déterminisme naturel : diversité du relief, du climat en termes d’opportunités et de contraintes qui sont toujours contingentes (un climat peut être une contrainte à une époque et un atout à une autre, par ex la neige en montagne) ; sans entrer dans le détail, une présentation rapide des types de climats est attendue (dans la légende d’un croquis par ex). Le fait de parler uniquement de la diversité naturelle a été sanctionné car le sujet relevait d’une approche plus large.

 

-les facteurs historiques : (quelques exemples pour montrer l’importance de ce point)

-les paysages sont marqués par un patrimoine architectural pluri-centennal (forme de l’habitat traditionnel, monuments…)

-les régions agricoles actuelles sont des créations relativement récentes qui remontent aux spécialisations régionales issues de la révolution des transports à partir du XIX°s (auparavant, la polyculture traditionnelle était la norme)

-les révolutions industrielles du XIX°s et du début XX°s ont créé une coupure du territoire de part et d’autre de la ligne Le Havre / Marseille, plus industrialisée et urbaine au NE qu’au SO ; cette coupure s’est aujourd’hui effacée ; dans les années 80, R. Brunet a mis en évidence un « retournement » du découpage territorial avec la coupure NE – SO de la « diagonale du vide »

-la centralisation depuis l’Ancien régime renforcée ensuite par les différents régimes jusqu’à une date récente a produit une concentration des pouvoirs, des activités et des populations dans la région parisienne (visible dans un réseau urbain macrocéphale, dans les réseaux de communication en toile d’araignée…)

 

-les choix de l’aménagement du territoire : (exemples dans le cours dans les politiques de transports, les équipements…)

-soit une logique d’équité visant à rééquilibrer les inégalités spatiales entre régions riches et pauvres

-soit une logique libérale d’efficacité valorisant des pôles compétitifs à l’échelle internationale au risque d’accentuer des déséquilibres au niveau national

-des régions administratives au pouvoir renforcé par les lois de décentralisation mais qui se cherchent une identité (choix de leur logo)… Attention là encore, le fait de limiter la réflexion à une approche administrative a été sanctionné.

 

-les évolutions récentes dans le cadre de la mondialisation : (donner des exemples des 2 processus)

-la littoralisation des activités

-la métropolisation

-l’ouverture des frontières de l’UE et la constitution d’«eurorégions »

 

2° partie : la diversité régionale en France : on reprendra un découpage simple mais opératoire du  territoire national en :

-régions motrices : pôle décisionnel majeur : Paris et l’Ile de France ; bassins métropolitains, espaces frontaliers (Rhône Alpes, Alsace bénéficiant de contacts avec l’Europe et de l’influence de la proximité plus ou moins grande de la mégalopole), façades littorales (influence de la mondialisation);

- régions en difficulté : NE en reconversion  (Lorraine) ; marges intérieures en déprise (Limousin confronté à la déprise).
france1789.pngUn très ancien découpage régional : la France des provinces d'Ancien Régime à la veille de la Révolution (carte de la fin du XIXe siècle)- un découpage historique qui a laissé des héritages aujourd'hui
 Titre sommaire

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans HISTOIREGEOCRPE Archives
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales