Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 11:43
SEMAINE DU 24 AU 30 NOVEMBRE

Bien vu l'aveugle !
  parfum-de-femme.jpg Un chef d'oeuvre de la (fausse) comédie italienne avec à la baguette un de ses meilleurs réalisateurs, Dino Risi, et à l'écran un de ses plus grandioses interprètes, Vittorio Gassman. Parfum de femme sur Arte, lundi 26 novembre à partir de 20 heures 40. 
.
Le cinéma italien, avant une longue traversée du désert dans les années 1980, était sans doute l'un des plus brillants cinémas européens des Trente Glorieuses. Capable de toutes les audaces, de toutes les extravagances dans des genres très diffiérents, avec les Fellini, Visconti, Scola, mais aussi bien d'autres. Dino Risi n'est pas considéré comme un maître de la trempe des précédents, sans doute du fait d'une filmographie assez irrégulière. Comme Scola à ses débuts, il se spécialisa avec succès dans la veine comique, genre où excellait le cinéma de la péninsule italienne, depuis la fin des années 1950. 
En 1974, il signa l'un de ses beaux films, Parfum de femme, avec dans le rôle principal le regretté Vittorio Gassman, endossant l'habit de Fausto, officier bellâtre victime de l'éclat d'une bombe qui l'a rendu aveugle. L'armée met à sa disposition un jeune ordonnance, qu'il surnomme Ciccio pour l'accompagner dans son voyage depuis Turin jusqu'à Naples. 
Si Fausto est devenu aveugle par ses yeux, il l'est également aussi par son coeur depuis qu'il souffre de son handicap. Animal blessé, il récuse toute compassion à son égard et profite de son infirmité pour laisser libre cours à des vices plus ou moins avouables (irrésistible scène avec une religieuse qui a eu le tort de le prendre en pitié). Ainsi, s'est-il fait une spécialité d'humer, tel un chien (mais n'est-il pas aussi un cynique ?), l'odeur de la gente féminine (d'où le titre du film). Pour le suivre dans son parcours, plus sombre qu'il n'y paraît comme le révèlera la fin du film, le scénario, inspiré du roman éponyme, lui a trouvé un alter-ego, le jeune Giovanni, joué par un acteur qui décèdera prématurément quelques semaines après le tournage d'un accident de moto, Alessandro Momo. Véritable double du spectateur qui découvre, naïf, circonspect, choqué, admiratif, les us et coutumes de l'aveugle, il nous accompagne sur les traces de ce Fausto écorché vif, refusant obstinément d'être assisté pour se relever des blessures qui lui a infligées la vie. Si Vittorio Gassman obtint, à juste titre, le prix d'interprétation au festival de Cannes 1975, c'est aussi à l'Italie que le film rend hommage et à ses paysages notamment urbains, proposant un voyage initiatique à tous les sens du terme du Piémont à la Campanie, voyage dont il sera comme pour Fausto et Giovanni- Ciccio, diffiicle de revenir avec le même aveuglement. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales