Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 20:12

PISTES DE CORRECTION SUJETS DE COMPOSITION

 

Les deux sujets de composition retenus pour cette session 2012 ne présentaient aucune difficulté dans leur compréhension et pour leur traitement puisqu’ils reprenaient, comme prévu, les libellés de deux parties du cours.

 

Le premier « la guerre d’Algérie » pouvait être traité de manière chronologique en partant de la Toussaint rouge de 1954 pour terminer aux accords d’Evian de 1962. Il paraissait utile avant de démarrer le récit de la guerre de bien présenter les caractéristiques politiques et humaines de l’Algérie française, en insistant notamment sur l’opposition entre les deux communautés, musulmane d’un côté et européenne de l’autre. Un effort de problématisation pouvait être attendu des candidats. Les angles d’approche pouvaient être différents : « pourquoi ce conflit d’indépendance a-t-il autant marqué les mémoires ? » « quels éléments ont fait de la guerre d’Algérie un conflit d’une extrême violence ? »  « comment expliquer la durée et la radicalisation de cette guerre d’indépendance, de 1954 à 1962 ? ». Les élèves capables de citer des événements précis, des exemples analysés (voir par exemple le film La bataille d’Alger), seront sans nul doute récompensés.  Pour la correction, je renvoie au cours donné en complément de l’analyse des extraits de films que nous avons réalisée en travail de groupes, mais aussi à la correction d’une interrogation de début d’année sur l’étude de deux documents en Première S2.

 

Pour le deuxième sujet sur « les mutations de la population active en France de 1850 à nos jours », là encore, il n’y avait pas de réelle difficulté, hormis le fait d'arriver à traiter un sujet sur un temps long (plus de 150 ans). La problématique retenue pouvait être celle du cours : « en quoi les mutations de la population active en France reflète les changements économiques et sociaux connus par ce pays de 1850 à nos jours ? ».

En introduction, il était impératif de bien définir « population active » et donc, de bien centrer son propos, autour du travail et de son organisation sur plus d’un siècle et demi.

Là encore, les faits, les dates, les exemples précis (voir notre étude de cas sur Manufrance) sont à privilégier pour valoriser la copie. 

 

Suggestion de plan 

 A.  Des évolutions contrastées sur la longue durée selon les secteurs d’activité

- le lent déclin du secteur agricole qui s’accélère à partir des années 30. Mais la France a conservé une importante population active dans ce secteur par rapport à d’autres pays en voie d’industrialisation (spécificité par rapport à l’Europe).

- la progression contrastée du secteur industriel jusqu’aux années 70 puis un déclin manifeste

- le secteur tertiaire en progression sensible, surtout à partir des années 50.

Bilan : des évolutions qui reflètent l’industrialisation et l’urbanisation progressives de la France qui s’accélère à partir des années 50 et des Trente Glorieuses + une tertiarisation très forte, accentuée par les Trente Glorieuses et la période de forte croissance économique, cette évolution n’a pas été remise en cause par les périodes de crise économique (années 30 et années 70/80) où s’est développé un chômage de masse.

 

B. La lente affirmation d’une société industrielle (années 1850 aux années 1970)

- De nouveaux secteurs d’activité : essor de la grande entreprise  qui réclame un besoin croissant d’ouvriers (+employés de bureaux pour le secrétariat, la vente).  Nouveaux besoins pour l’Etat républicain (santé, éducation).

- Une diversité très grande parmi les ouvriers : artisans, ouvriers à domicile, ouvriers qualifiés ou peu qualifiés (fordisme et taylorisme).

- Le recours à l'immigration lors des périodes de croissance et de reconstruction pour transformer et développer le pays : les immigrés (dont l'origine géographique s'étend progressivement) forment une main d'oeuvre importante pour certains secteurs d'activités, comme le bâtiment, les industries lourdes, l'automobile... et sont les premiers touchés par les périodes de crise (cf les années 30 et le climat xénophobe). 

- Développement du salariat dans le secteur public et le secteur privé : baisse des professions indépendantes.

- Montée du rôle des femmes qui sont employés dans les industries, les activités tertiaires

- Une population active qui obtient des droits nouveaux dans le cadre de la mise en place d’un Etat Providence.

 

C. Les défis d’une société post-industrielle à partir des années 1970

- C’est tout d’abord le triomphe du salariat avec 91% des actifs.

- La tertiarisation de l’emploi progresse : plus de 70% de la population travaillent dans le secteur tertiaire tandis que le nombre d’ouvriers diminue.

- La fin des paysans s’est confirmée

- Le déclin de l’emploi industriel est lié à la désindustrialisation : en effet, dans le cadre d’une économie mondialisée, les entreprises françaises doivent faire face à la concurrence des pays du Sud (plus compétitifs) : de nombreuses entreprises ont délocalisé une partie de leur production ou ont tout simplement fait faillite. Dans un contexte d’élévation globale du niveau de vie, la précarité se développe. C’est la fin du plein emploi et le chômage connaît une forte poussée à partir des années 70 pour atteindre aujourd’hui 9% à 10% des actifs.

-  La féminisation de l’emploi engagée dans les années 60 se poursuit. 

- Ralentissement de l'apport migratoire dans la population active à partir de la fin des années 70. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales