Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 12:59

Une étude couplée de deux documents (une carte et un court texte de géographes) invitait les candidats à discuter de la place de l'Union européenne dans la mondialisation. 

 

La carte du commerce mondial de marchandises en 2011, ainsi que le texte de 3 géographes extrait de L'Europe, écrit en 2009, permettent de dégager la place de l'Union européenne dans la mondialisation, d'en repérer les points forts mais aussi les faiblesses. 

 

La carte 1 montre d'abord que l'Union européenne, composée de 27 pays d'Europe, domine les échanges mondiaux de manière incontestable. Les flux d'échanges (importations et exportations) sont les plus massifs pour ce pôle de l'économie mondiale. Cette situation s'explique par la vigueur des échanges avec les autres pôles de la Triade (Amérique du Nord et Asie-Pacifique), mais aussi par les flux secondaires avec l'Amérique latine, l'Afrique, le Moyen-Orient et surtout la CEI. L'Union européenne échange donc avec l'ensemble des espaces géographiques mondiaux. 

Cette place prédominante repose avant tout sur l'importance d'un commerce intrazone, beaucoup plus important que pour les 2 autres pôles de la Triade. C'est la concrétisation des accords de libre-échange instaurés par l'UE (espace Schengen) et aussi de la mise en place d'une monnaie unique commune à 17 pays sur 27 états membres. 

Le document 2 rappelle également que certains pays européens ont un rôle important dans le financement de la recherche et du développement, notamment la France et l'Allemagne, ainsi que les pays scandinaves. L'UE reste donc un espace d'innovation à l'échelle planétaire, ce qui lui permet d'occuper une place majeure dans la mondialisation. 

 

Cependant, les documents nous permettent aussi d'avoir une vision plus nuancée de cette place de l'UE dans la mondialisation. Le deuxième document met en valeur la forte concurrence internationale générée par la mondialisation, à travers le critère des efforts consentis pour la recherche/développement. Or, dans ce domaine, l'UE, d'une manière générale, est très en retrait par rapport aux deux grandes puissances économiques (Etats-Unis et Japon) mais aussi par rapport à un pays émergent comme la Chine. Ce retard pose donc le problème de la compétitivité des entreprises européennes sur le long terme, du fait d'investissements insuffisants pour maintenir leur domination technologique. 

De plus, la carte 1 montre que l'UE est souvent déficitaire au niveau de la balance commerciale dans les échanges interrégionaux, notamment avec la CEI (dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie par exemple) mais surtout avec l'Asie-Pacifique (280 milliards d'euros de différence entre les importations et les exportations), du fait d'importations massives de produits transformés et de biens de consommation (matériel informatique, hifi, textile...). 

 

En conclusion, les 2 documents permettent d'avoir une vision nuancée de la place occupée actuellement par l'UE dans la mondialisation. 

 

Le commerce mondial en 2008, avec des données plus anciennes que celles de la carte proposée lors de l'examen

Pistes de correction pour l'épreuve courte de géographie du bac S anticipé

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales