Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 20:54

SEMAINE DU 14 AU 20 SEPTEMBRE

 

Nature ou épicé ? 

 

Arte nous propose une dégustation gratinée ce mercredi 18 septembre à partir de 20 heures 45 dans le cadre pourtant  pas vraiment enchanteur du Soul Kitchen, avec de drôles de gens, à tous les sens du terme.   



Cinéaste exigeant mais aussi populaire, le germano-turc Fatih Akin s'est rapidement imposé dans la dernière décennie comme un cinéaste majeur, excellant notamment dans l'art des films chorale. De l'autre côté (2007), magnifique toile, reste, ainsi comme l'une des oeuvres majeures cinématographiques de la fin des années 2000.  
Réalisé quelques mois plus tard, Soul Kitchen ne paraît pas, de prime abord, avoir l'envergure du film précédent. Privilégiant une approche résolument plus comique, mais tout en centrant  une nouvelle soif sa caméra sur la complexité mais aussi la richesse des rapports humains, Fatih Akin décide de nous plonger dans l'intimité d'un certain Zinos, jeune restaurateur propriétaire du fameux Soul Kitchen (nom très commun pour les restaurants y compris en France d'ailleurs), dans le Nord de l'Allemagne. 

Plié en deux, non pas à cause d'une sévère crise d'hilarité mais plutôt du fait d'une tenace hernie discale, délaissé par sa copine, partie vers la Chine, confronté aux caprices de son caractériel de chef, il doit céder en plus les rênes de son enseigne à son frère, tout juste sorti de prison. 

Les déboires de ce jeune immigré grec (thème très personnel et récurrent du déraciné dans la filmographie d'Akin) ne s'arrête pas là et pour y faire face, son antihéros n'a qu'à proposer un certain flegme et très grande bonhommie matînée d'une incompétence manifeste. Mais, sans jamais se départir de la volonté d'affronter tous ces aléas, Zinos finit grâce à la chaleur humaine qui emplit son restaurant, malgré toutes les difficultés qui s'abattent sur lui et au salut de la musique, à trouver une issue à ses déboires. 

Film humain et humaniste par excellence, Soul Kitchen est un film subtil évoquant la crise sociale qui gangrène les sociétés occidentales, où chacun perd ses repères et n'a plus au final qu'à compter sur tout le monde pour les retrouver. Surtout, son oeuvre, chose rare en ces temps d'individualisme forcé, a le parfum des auberges espagnoles où comme le veut la tradition culinaire : "on n'y trouve que ce que chacun veut bien y apporter"

Cinéaste des sentiments,  Fatih Akin nous avait déjà régalés avec le grandiose De l'autre côté... Il remet le couvert cette fois-ci avec sa gargote d'Hambourg, le Soul Kitchen.

Cinéaste des sentiments, Fatih Akin nous avait déjà régalés avec le grandiose De l'autre côté... Il remet le couvert cette fois-ci avec sa gargote d'Hambourg, le Soul Kitchen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles SABATIER
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales