Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 15:11

Pour vérifier la maîtrise des repères géographiques européens, les élèves de Premières S2 et S3 ont eu la chance (?) de se pencher sur les éliminatoires de l'Euro 2016 de football, compétition pour laquelle le stade mythique, Geoffroy Guichard, abritera quelques matches.

 

Outre la difficulté de bien cartographier certaines localisations (pays des Balkans, d'Europe centrale, mais aussi Russie avec son enclave de Kalingrad et Turquie avec sa partie européenne), l'exercice réclamait, pour être bien réussi, de réaliser une légende en cohérence avec les consignes données. 
 

Voici deux exemples de travaux portant sur les deux sujets distribués aux élèves qui se signalent par leur qualité, celui de Nicolas en Première S3 et Maxence en Première S2.

Le travail de Nicolas en Première S3, un sans faute... ou presque à cause des Luxembourgeois qui ont l'Euro !

Le travail de Nicolas en Première S3, un sans faute... ou presque à cause des Luxembourgeois qui ont l'Euro !

Le travail de Maxence en Première S2, avec des localisations maîtrisées mais une légende qui manque de soin et de précision dans la rédaction.

Le travail de Maxence en Première S2, avec des localisations maîtrisées mais une légende qui manque de soin et de précision dans la rédaction.

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans PREMIERES S2-S3-S4 (2014-2015)
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 22:09

La conclusion d'une composition est généralement un exercice purement formel auquel se plient (docilement) les élèves. Certains la rédigent dès l'introduction, une fois définie la problématique, d'autres en improvisant sur leur copie, souvent dans l'urgence. 

La conclusion est la dernière impression que le correcteur a du travail de l'élève ou du candidat à un examen ou un concours. Il convient donc de ne pas la négliger. 


Très souvent, la conclusion se contente d'être un résumé des grandes lignes évoquées dans le cours. Elle fait alors redite. Il est judicieux de penser qu'elle sert surtout à dégager l'essentiel. Ainsi, elle peut se révéler plus percutante et plus retenir (positivement) l'attention du correcteur. 

A ce titre, voici un exemple de très bonne conclusion rédigée par Hugo M. sur le sujet "les contestations contre le régime républicain en France des années 1880 aux années 1960". 

 

 

La conclusion d'Hugo M. de Première S4 réussit en quelques lignes à rappeler les idées importantes en même temps qu'elle donne une perspective plus large au sujet donné.

La conclusion d'Hugo M. de Première S4 réussit en quelques lignes à rappeler les idées importantes en même temps qu'elle donne une perspective plus large au sujet donné.

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans PREMIERES S2-S3-S4 (2014-2015)
commenter cet article
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 11:08

Voici un croquis réalisé en classe par groupes sur l'agriculture française insérée dans les marchés mondiaux.

 

L'exercice a été réalisé à partir de la transformation de 2 textes donnés aux élèves, l'un sur la filière bovine, l'autre sur la filière avicole et des cartes d'appui (l'une sur l'agriculture française, l'autre un planisphère mondial au tableau pour la localisation des lieux mentionnés dans les textes). 

 

Pour faciliter l'exécution de cet exercice difficile, une légende avait été élaborée par le professeur. Mais, aucun fond de carte : les élèves devaient donc modéliser l'espace concerné par les documents. 

 

Ce type d'exercice consistant à transformer des informations contenues dans des documents n'est malheureusement pas ce qui est attendu des élèves aux épreuves du baccalauréat qui privilégient la récitation de croquis exécutés bien souvent en classe. C'est bien dommage car un tel exercice permet véritablement de mettre en oeuvre des compétences  cartographiques et des qualités d'analyse de documents. 

 

Le travail de Lucas, Lyse, Laurène et Laureline de Première S3

Le travail de Lucas, Lyse, Laurène et Laureline de Première S3

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans PREMIERES S2-S3-S4 (2014-2015)
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 09:07

Le programme de Première, en géographie, s'ouvre sur l'objet de prédilection... de la géographie : une étude de cas locale. Il est en effet demander d'étudier avec les élèves un espace  proche de leur établissement et présentant de nouveaux aménagements. Coup de chance pour le lycée Claude-Fauriel :  à quelques hectomètres de son site, se trouve un quartier en pleine rénovation depuis 8 ans environ, le quartier de Châteaucreux. 

Comme son nom l'indique, ce dernier est né et s'est longtemps développé à partir d'une gare mise en place au XIXe siècle par une des sociétés concessionnaires des chemins de fer français : le PLM, autrement dit le Paris-Lyon-Marseille. Bâtiment original par le matériau utilisé : la brique polychrome, il présente toutefois les caractéristiques de l'âge d'or industriel avec une armature métallique qui permet de soutenir l'édifice... reposant sur des vérins hydrauliques, car le terrain était très instable et la gare, au départ en bois, avait connu un important affaissement. 

Situé en périphérie de la ville stéphanoise au milieu du XIXe siècle, mais grandissant en même temps que la ville durant l'âge industriel, cet aménagement connaît des transformations successives et vit autour de lui, se mettre en place un véritable quartier, avec commerces et zones d'habitation. Château-Creux, petit bourg à côté de Saint-Etienne au début du XIXe siècle, finit donc par s'insérer dans le tissu urbain de la ville, pour en devenir un de ses quartiers.  

2FI-1453.JPG

Gare de Châteaucreux avant 1914 (source : Archives départementales de la Loire). Cette dernière connut de nombreuses opérations de rénovation, suite au bombardement de mai 1944 et lors de l'arrivée du TGV dans la ville dans les années 80. 

 

Depuis 2005, ce quartier connaît de très grandes mutations. Si la gare continue d'en être à la fois le symbole et le pôle central, faisant du quartier un lieu de passage, ce qui n'est pas sans conséquences et problèmes pour son organisation et son aménagement, d'autres équipements ont été édifiés et contribuent à donner à ce quartier sa physionomie particulière et composite.

Le premier d'entre eux est évidemment le siège du grand groupe international Casino, société emblématique de Saint-Etienne. Esplanade de France (s'il vous plaît), le siège social de l'entreprise accueille près de 2500 salariés !

siege-casino.jpg

Mais, comme nous le verrons prochainement, bien d'autres éléments, liés aux services, à l'habitat, aux transports (à commencer par la deuxième ligne du tramway, désormais reliée à L'Hôpital Nord), caractérisent le quartier, qui fut et reste un chantier important, surtout à l'échelle d'une agglomération comme Saint-Etienne.

05.JPG 

Photographies extraites du Site PSS-Archi et d'un forum de discussion consacré à ce quartier. A consommer sans modération, pour voir l'évolution des aménagements et les projets en cours. 

13.JPG

Repost 0
Published by Gilles SABATIER - dans PREMIERES S2-S3-S4 (2014-2015)
commenter cet article

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales