Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog Histoiregeoenforce
  •   Le blog Histoiregeoenforce
  • : Blog qui peut être utile pour l'enseignement de l'histoire et de la géographie au lycée et ailleurs...
  • Contact

PREAMBULE

UN BLOG PARMI D'AUTRES POUR FACILITER LES RELATIONS, LES ECHANGES AVEC LES HEUREUX JEUNES GENS QUI ONT LE PLAISIR DE SUPPORTER G. SABATIER QUELQUES HEURES PAR SEMAINE ! QUE LA FORCE SOIT AVEC CEUX QUI CONTRIBUERONT A CE BLOG ET A CELUI QUI TENTERA DE LE FAIRE VIVRE !  POUR QUE TOUS SUIVENT LA ROUTE DE L'HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Un bout de chemin ensemble...  (photo personnelle - 2005)

PASSANTS DU BLOG

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 14:04
SEMAINE DU 4 AU 10 DECEMBRE

Bol d'air
intothe-wild.jpgNon, non, il ne s'agit pas d'une photographie de la France victime d'un hiver précoce mais l'un des magnifiques paysages d'un road movie revisité par Sean Penn, à travers son Into the wild (2007) qui sera diffusé lundi 6 décembre sur M6

Adapté d'un ouvrage d'un journaliste américain, Voyage au bout de la solitude de Jon Krakauer, Into the Wild de Sean Penn, sorti en France au début de l'année 2007, fut à la fois un succès public et critique. Ce road-trip, genre américain par excellence, était, il faut le dire, bien dans l'air du temps en retraçant le parcours sac à dos d'un jeune homme, Christopher McCandless, vers l'Alaska, fuyant ses brillantes études et son bel avenir tout tracé, pour voyager librement à travers les paysages américains, afin de retrouver le contact primitif entre l'homme et la nature.  
 Le film qui sera présenté sur M6,  lundi 6 décembre à partir de 20 heures 45,  m'a rappelé un ouvrage que j'avais lu dans mes années lycéennes :Le contrat naturel de Michel Serres, paru il y a 20 ans, où l'auteur prônait un retour à une relation d'égalité entre l'Homme et la Nature. Il s'agissait selon Michel Serres de rétablir une harmonie, un respect, entre l'homme et son milieu, comme ce respect existe entre l'homme et les réalisations qu'il a bâties sur terre (ce que l'on appelle plus communément le patrimoine mondial de l'humanité). Into the wild est quelque part l'adaptation cinématographique de ce Contrat naturel revendiqué par Michel Serres bien avant que les considérations sur le développement durable, l'écologie responsable, n'envahissent la sphère médiatique. 
 Est-ce possible ou est-ce utopique ? Telle est la question à laquelle Sean Penn, à travers son interprète, Emile Hirsch, tente d'apporter quelques éléments de réponse. Car le périple de son héros comme celui  de l'acteur (qui a perdu 20 kilos sur le tournage) n'est pas de tout repos, tant la nature n'est pas toujours disposée à se laisser séduire par l'homme et à lui montrer un visage purement contemplatif tel un panorama de carte postale. Le film a manifestement su toucher un large public et la jeunesse en particulier qui s'est retrouvé dans les chemins qu'emprunte Christopher McCandless et qui le détourne de ceux de la société de consommation. L'histoire ne dit pas par contre si les spectateurs ont parcouru cette belle odyssée un paquet de pop-corn à la main ou s'ils regarderont le film lundi soir, après une harassante journée de travail, avachis dans un canapé avec une bière sur la table basse... 

Partager cet article

Repost 0
Published by G. SABATIER - dans ARCHIVES FILMS A VOIR
commenter cet article

commentaires

HISTOIREGEOCRPE Archives

Les-archives-nationales